ECONOMIE


Challenges Tourisme évoquera du 3 au 6 septembre l'Open Innovation à Bakou

A+ A

Paris, 26 août, AZERTAC 

Bakou accueillera du 3 au 6 septembre prochain «Challenges Tourisme : Forum d’échanges pour la prospective et l’innovation». Une trentaine de professionnels dirigés par Lucien Salémi vont débattre à la capitale azerbaïdjanaise des problématiques de l’Open innovation. Il est écrit sur le site officiel de cette association :

« Bakou, du pétrole et des idées

Les trois Flame Towers

À mesure que l’Azerbaïdjan s’affirme sur la scène économique, Bakou se transforme à un rythme effréné. La capitale azérie attire aujourd’hui les entreprises du monde entier et les principales chaînes hôtelières.

Dans des infrastructures ultramodernes.

Bakou sort progressivement de l’anonymat au prix de lourds investissements.

Le pétrole et le gaz, les deux trésors locaux, ont largement contribué à attirer les grands acteurs du marché de l’énergie en Azerbaïdjan. Ils ont, aussi et surtout, donné les moyens aux autorités locales de diversifier les activités de la capitale azérie. Désormais, Bakou entend asseoir sa notoriété nouvelle au-delà des énergies fossiles.

Cette stratégie passe par l’organisation d’événements internationaux – l’Eurovision en 2012, les Jeux Européens cette année et bientôt un grand prix de Formule 1 – mais aussi par le développement d’infrastructures modernes.

Il en résulte de tout cela une profonde transformation de la capitale, dont le quartier d’affaires va et vient au gré des inaugurations hôtelières et des projets les plus fous. Des Flame Towers au Bulvar, vaste promenade longeant la mer Caspienne, le nouveau Bakou tranche avec la vieille ville, classée à l’UNESCO.

Il contraste aussi avec l’architecture héritée de l’ère soviétique en se tournant vers des codes, un design et des marques “à l’occidentale”.

Difficile, dès lors, d’imaginer à quoi ressemblera la destination à l’horizon 2020, tant les projets se succèdent à un rythme effréné. L’Azerbaïdjan se dirige vers l’âge de raison en préparant l’après-pétrole ».

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules