POLITIQUE


Ali Hassanov : L'instrumentalisation politique de la décision de justice concernant Khadidja Ismayilova est inacceptable

A+ A

Bakou, 2 septembre, AZERTAC

La déclaration de M. Ali Hassanov, adjoint du président de la République d'Azerbaïdjan pour les affaires sociales et politiques

La journaliste de la radio «Azadlig» (la Liberté) Khadidja Ismayilova a été accusée d'avoir commis des infractions pénales qui ne se lient pas à l'activité journalistique. Par conséquent, les tentatives de certaines organisations internationales, des officiels de différents pays, ainsi que d'un certain nombre d'organisations de défense des droits humains d'instrumentaliser politiquement la décision de justice à l'égard de Khadidja Ismayilova sont inacceptables.

Le gouvernement azerbaïdjanais prend régulièrement des mesures pour développer la liberté de parole et d'expression, l'indépendance des médias dans le pays. Aujourd'hui, des centaines de médias fonctionnent librement et en toute sécurité, les journalistes ne se heurtent à aucun problème dans leur activité. En Azerbaïdjan, comme dans les pays occidentaux, des journalistes ne sont pas traduits en justice pour leur activité professionnelle. C'est pour cette raison que nous qualifions d'inacceptables les tentatives de certains milieux étrangers de déformer la réalité en Azerbaïdjan et de saper l'image démocratique du pays, en résumant de façon infondée les différents cas et les appelons à s'abstenir de cette approche.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules