POLITIQUE


Les personnalités comme Leyla Aliyev ont un pouvoir de persuasion unique et leurs appels peuvent être entendre par des millions de personnes

A+ A

Bakou, 8 septembre, AZERTAC

La nomination de Mme Leyla Aliyeva, vice-présidente de la Fondation Heydar Aliyev, comme ambassadrice de bonne volonté de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) est une démarche importante vers le partenariat avec l'Azerbaïdjan, a estimé Nadine Valat, directrice de la mobilisation des ressources et les relations avec les donateurs de la FAO.

L'auteur écrit que la FAO a eu l'honneur d'accueillir Mme Leyla Aliyeva, vice-présidente de la Fondation Heydar Aliyev et ambassadrice de bonne volonté de la FAO, le 2 septembre 2015. Leyla Aliyeva a été nommée ambassadrice de bonne volonté de la FAO lors de la visite du directeur général de cette organisation José Graziano da Silva à Bakou le 25 mai 2015. En marge de la visite, a été signé un accord sur la création du Bureau du Partenariat et de la Coordination de la FAO en Azerbaïdjan.

«L'Azerbaïdjan a adhéré à la FAO en 1995. En 1999, la FAO a mis en œuvre son premier projet en Azerbaïdjan. Financé par les Pays-Bas, ce projet visait à apporter une aide nécessaire aux personnes déplacées. Au cours des 20 dernières années, cette organisation a réalisé un certain nombre de projets afin d'améliorer la sécurité alimentaire et d'attribuer son assistance aux personnes déplacées en Azerbaïdjan», souligne N. Valat.

Le programme de partenariat FAO-Azerbaïdjan a été signé le 25 mai 2015. Ce programme sera mis en œuvre par le Bureau de partenariat de la FAO à Bakou. Au cours des cinq prochaines années, environ 10 millions de dollars seront débloqués dans le cadre de ce programme qui vise à soutenir les domaines prioritaires identifiés par le gouvernement azerbaïdjanais et la FAO.

Cette dernière considère qu'à l'aide de ses ambassadrices de bonne volonté, elle va persuader tout le monde que prévenir la famine n'est pas un rêve, c'est une opportunité concrète que nous pourrons voir durant notre vie.

Nadine Valat ajoute : «Les personnalités comme Leyla Aliyeva ont un pouvoir de persuasion unique et leurs appels peuvent être entendus par des millions de personnes. Nous sommes convaincus que Leyla Aliyeva aidera notre organisation, en prenant part aux événements internationaux et en fournissant des informations détaillées sur l'activité de la FAO. Sa popularité peut attirer l'attention des médias locaux sur le travail de la FAO et accroître la sensibilisation à la lutte contre la malnutrition. Leyla Aliyeva est en mesure d'informer les habitants de l'Azerbaïdjan et de la région sur les projets de la FAO et leurs résultats positifs».

L'auteur indique de la Fondation Heydar Aliyev est une institution prestigieuse qui soutient les activités de développement en Azerbaïdjan, en particulier la génération de revenus pour des femmes et la protection de l'environnement. La FAO espère élargir la coopération avec cette fondation dans un proche avenir.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules