POLITIQUE


Paris: Conférence au sujet de «La tolérance religieuse : L'art de vivre ensemble en Azerbaïdjan»

A+ A

Paris, 9 septembre, AZERTAC

La Fondation Heydar Aliyev a organisé, mardi 8 septembre à Paris, une conférence au sujet de «La tolérance religieuse : L'art de vivre ensemble en Azerbaïdjan» dans le cadre du projet «L'Azerbaïdjan au cœur de Paris». Mme Mehriban Aliyeva, première dame d'Azerbaïdjan, présidente de la Fondation Heydar Aliyev, a participé à cette conférence.

Soulignant que la tolérance était toujours d'actualité en France, le modérateur Pierre Conesa a abordé les mesures prises par l'Azerbaïdjan en ce sens. Il a noté que les chefs religieux influents et les membres des organisations religieuses de France et d'Azerbaïdjan étaient présents à cette conférence qui était une bonne plateforme de discuter les questions actuelles.

Le maire du premier arrondissement de la ville de Paris, Jean-François Legaret, a lui aussi fait savoir que la question de tolérance était très actuelle à l'ordre du jour mondial. Il a qualifié d'exemplaire l'intérêt que l'Azerbaïdjan manifeste pour ce domaine.

Puis, la première dame d'Azerbaïdjan Mehriban Aliyeva a pris la parole.

Ayant donné des informations sur la position géopolitique de l'Azerbaïdjan, la première dame a dit que ce facteur jouait un rôle clé dans la promotion de la diversité culturelle. Elle a souligné qu'en Azerbaïdjan il y avait des mosquées, des synagogues, des églises orthodoxes et catholiques. Le gouvernement apportait son soutien à la restauration et à la construction des lieux de culte appartenant aux différents groupes ethniques.

La première dame a également informé les participants de la conférence sur le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh. Elle a noté que suite à l'agression militaire de l'Arménie contre l'Azerbaïdjan, 20 % du territoire azerbaïdjanais avait été occupés, plus d'un million d'Azerbaïdjanais avaient été expulsés de leurs foyers natals, 613 civils avaient été tués en une nuit dans la ville de Khodjaly.

Puis, Mubariz Gourbanly, président du Comité d'Etat chargé des organisations religieuses, Milikh Yevdayev, chef de la communauté des Juifs montagnards, Jean-Pierre Allali, membre du Bureau exécutif du CRIF, Sebti Taoufik, vice-président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Gamarkhanoum Djavadly, vice-présidente du Bureau des Musulmans du Caucase, Alexandre Ichein, chef de l'éparchie de Bakou et d'Azerbaïdjan de l'église orthodoxe russe, Robert Mobili, chef religieux de la communauté chrétienne albanaise-oudine, Guennadi Zelmanovitch, chef de la communauté religieuse des Juifs européens de Bakou, Vladimir Fekete, dirigeant de la communauté catholique en Azerbaïdjan, sont ensuite intervenus.

X X X

Le 8 septembre, à Paris, a également eu lieu un concert de musique classique «La musique azerbaïdjanaise au cœur de Paris».

Des œuvres de la musique classique azerbaïdjanaise et mondiale ont été interprétées à ce concert.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules