POLITIQUE


Ali Hassanov : L'arrestation de certains représentants de médias étrangers pendant les derniers jours vise à les inviter à organiser leur travail conformément aux lois azerbaïdjanaises

A+ A

Bakou, 21 septembre, AZERTAC

L'adjoint du président de la République d'Azerbaïdjan pour les affaires sociales et politiques, Ali Hassanov, a commenté l'arrestation de certains représentants de médias étrangers par les organes d'application de la loi pendant les derniers jours.

Comme dans chaque pays, en Azerbaïdjan aussi les activités des représentants des médias se régulent conformément aux exigences d'une législation appropriée, a déclaré au micro de l'AZERTAC Ali Hassanov. La législation nationale assure complètement les libertés de parole et de presse, les activités libres des rédactions de média s et des journalistes, le droit d'acquérir et diffuser librement des informations. De plus, les journalistes représentant les médias locaux et étrangers en Azerbaïdjan devaient organiser leurs activités dans le cadre des lois, être conscients de leur responsabilité devant le pays et la société et ne pas commettre des démarches illégales.

L'adjoint du président de la République a fait savoir que les «règles d'accréditation des médias de masse étrangers en République d'Azerbaïdjan» avaient été ratifiées le 18 mars 2015. Même une section spéciale a été créée sur le site internet du Ministère des Affaires étrangères pour l'accréditation en ligne des médias étrangers, de leurs représentations et de leurs collaborateurs en Azerbaïdjan. Malheureusement les chaînes de télévision «Interaz», «Euroaz», la radio «Voix de l'Amérique», le site internet «Meydan TV» et une série de médias étrangers et leurs collaborateurs ne respectent pas les règles appropriées jusqu'aujourd'hui et effectuent et fonctionnent illégalement à l'intérieur du pays, bien qu'ils soient prévenus à plusieurs fois. L'arrestation de certains représentants de médias étrangers par les organes d'application de la loi pendant ces derniers jours vise à les inviter à organiser leur travail conformément aux «règles d'accréditation des médias de masse étrangers en République d'Azerbaïdjan».

Ali Hassanov a dit que les organes d'application des lois prendraient désormais des mesures contre toute personne ayant violé les exigences des lois azerbaïdjanaises indépendamment de son domaine d'activité et de sa profession.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules