POLITIQUE


Entretien des ministres azerbaïdjanais et arménien des Affaires étrangères

A+ A

Bakou, 26 septembre, AZERTAC

Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Elmar Mammadyarov, s'est entretenu, en marge de la 70e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, avec son homologue arménien Edward Nalbandian en présence des co-présidents du groupe de Minsk de l'OSCE James Warlick (Etats-Unis), Igor Popov (Russie), Pierre Andrieu (France) et le représentant personnel du Président en exercice de l'OSCE Andrzej Kasprzyk.

Lors de l'entretien le ministre Elmar Mammadyarov a fermement souligné une fois de plus la position de l'Azerbaïdjan concernant le règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh. Elmar Mammadyarov a fait savoir que le statu quo existant basé sur l'occupation des territoires azerbaïdjanais par l'Arménie était inadmissible et non durable, marquant que l'Azerbaïdjan ne se réconcilierait jamais à l'occupation de ses territoires.

Le ministre Elmar Mammadyarov a indiqué que l'Arménie visait à nuire au processus de négociations en effectuant de différentes démarches provocatrices, y compris par l'aggravation de la situation sur la ligne de contact des armées et le long de les frontières arméno-azerbaïdjanaises. Il a dit que le vrai objectif de l'Arménie était de poursuivre l'agression et l'occupation.

Pour le règlement du conflit il faut mettre fin à l'occupation arménienne contre l'Azerbaïdjan et les forces armées de l'Arménie doivent se retirer des territoires occupés de l'Azerbaïdjan, a souligné une fois de plus Elmar Mammadyarov.

Le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise a fait savoir que l'Azerbaïdjan participait au processus de négociations pour le règlement du conflit. Mais si les négociations ne donnent pas de résultats et n'aboutissent pas à la libération des territoires azerbaïdjanais occupés par l'Arménie, l'Azerbaïdjan prendra toutes les mesures nécessaires en vue d'assurer son intégrité territoriale, sa souveraineté et l'inviolabilité de ses frontières.

Elmar Mammadyarov a marqué que l'entière responsabilité de toutes mesures à prendre incombait à l'Arménie en tant qu'Etat envahisseur et agresseur.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules