POLITIQUE


Une conférence internationale intitulée «La défense des droits et libertés de l'homme par la Cour constitutionnelle au moyen des plaintes individuelles» débute à Bakou VIDEO

A+ A

Bakou, 2 octobre, AZERTAC

Une conférence internationale intitulée «La défense des droits et des libertés de l'homme par la Cour constitutionnelle au moyen des plaintes individuelles», consacrée au 20e anniversaire de la Constitution de la République d'Azerbaïdjan, a entamé ses travaux vendredi à Bakou.

La conférence se tient en collaboration avec la Cour constitutionnelle de la République d'Azerbaïdjan, la Commission de Venise du Conseil de l'Europe et la Société allemande pour la coopération internationale (GIZ).

La conférence a été déclarée ouverte par le président de la Cour constitutionnelle azerbaïdjanaise, Ferhad Abdoullayev, et l'hymne national azerbaïdjanais a retenti, avant la projection d'un film consacré au 20e anniversaire de la Cour constitutionnelle de la République d'Azerbaïdjan, préparé par l'AZERTAC.

Fouad Alesguerov, chef du département en charge des organes d'application de la loi à l'Administration présidentielle, a lu le message de félicitations adressé aux participants de la conférence.

Ferhad Abdoullayev a exprimé ses remerciements au président de la République pour son message de félicitations avant d'avoir présenté un large exposé. Il a souligné que la Constitution de la République d'Azerbaïdjan était l'une des réussites les plus importantes obtenues dans l'histoire de l'indépendance du peuple azerbaïdjanais. Ferhad Abdoullayev a mis un accent particulier sur les services sans précédents d'Heydar Aliyev, leader national du peuple azerbaïdjanais, dans l'adoption de la Constitution de l'Azerbaïdjan indépendant, ajoutant que la Constitution était un document important par les valeurs progressistes qu'elle représentait. Son adoption a favorisé le développement des valeurs démocratiques, l'assurance de la primauté de la loi dans la vie de la société, a-t-il indiqué.

Ferhad Abdoullayev a dit que l'adoption de la Constitution avait permis d'effectuer des réformes judiciaires et juridiques dans le pays.

Ziyafet Asguerov, premier vice-président du Milli Medjlis, Gianni Buquicchio, président de la Commission de Venise du Conseil de l'Europe, Thomas Herrmann, responsable de projets de la Société allemande pour la coopération internationale, et l'académicien Abel Maharramov, recteur de l'Université d'Etat de Bakou, sont intervenus ensuite lors de la conférence internationale.

Après les discours d'ouverture l'ordre du jours de la conférence a appelé l'audition des exposés sur différents thèmes.

La conférence poursuit ses travaux.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules