POLITIQUE


Le Costa Rica attache de l'importance au développement des relations avec l'Azerbaïdjan

A+ A

Bakou, 13 octobre, AZERTAC

L'ambassadeur de la République d'Azerbaïdjan aux Etats-Unis du Mexique et à la fois en République du Guatemala, Ilgar Moukhtarov, a rencontré le ministre costaricain des Relations extérieures et du Culte, Manuel Gonzalez Sanz.

Lors de la rencontre l'ambassadeur a donné des informations sur la vie économique, politique et culturelle de son pays, a-t-on appris auprès de l'ambassade d'Azerbaïdjan au Mexique. Il s'est dit convaincu que la visite de Manuel Gonzalez Sanz en Azerbaïdjan prévue en octobre 2015 apporterait sa contribution importante à la coopération entre les deux pays.

L'ambassadeur a parlé des relations de l'Azerbaïdjan avec le Costa Rica et de son statut d'observateur permanent auprès de l'Organisation des Etats américains, obtenu depuis 2000, mettant en valeur le soutien particulier du Costa Rica en la matière.

Le diplomate a indiqué qu'une importance particulière était accordée au développement des relations avec les Etats d'Amérique latine dans sa politique étrangère. Il a fait savoir que l'Azerbaïdja était intéressé par le développement de la coopération avec le Costa Rica dans tous les domaines, soulignant la nécessité de la signature des documents intergouvernementaux correspodants et, en général, du développement de la base juridico-contractuelle afin de mettre en place le cadre juridique de la coopération.

Ayant mis en valeur la nécessité de développer les relations de son pays avec l'Azerbaïdjan, le ministre costaricain a dit qu'il effectuerait avec plaisir une visite en Azerbaïdjan, marquant qu'elle ouvrirait une nouvelle page dans les relations bilatérales, constituerait une démarche importante dans l'élargissement des liens. Le ministre a insisté sur l'importance de l'organisation des consultations politiques entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays, soulignant que cela servirait à fonder un mécanisme de dialogue politique bilatéral.

Lors e l'entretien les parties ont échangé leurs points de vues sur les questions régionales, se sont déclarées convaincues que les relations entre les deux pays se renforceraient encore plus dans l'avenir.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules