POLITIQUE


Ugur Unal : Les archives ottomanes regroupent des documents représentant les actes criminels perpétrés par les Arméniens contre la population musulmane à Gandja VIDEO

A+ A

Gandja, 14 octobre, AZERTAC

La 8e Conférence internationale Ataturk, organisée dans la ville ancienne de Gandja, jettera la lumière sur un certain nombre de moments de l'histoire, a confié au micro de l'AZERTAC Ugur Unal, directeur des Archives nationales près le Conseil des Ministres de la République de Turquie, représentant de la 8e Conférence internationale Ataturk à Gandja.

Nous examinerons une fois de plus les événements qui se sont produits en Azerbaïdjan et en Turquie depuis l'époque ottomane jusqu'à présent, de plus nous mettrons en valeur les réalités historiques déformées, a fait savoir Ugur Unal lors de la conférence internationale consacrée aux problèmes d'actualité de l'histoire des XIX-XXes siècles. Il a dit : « Les archives ottomanes à Istanbul figurent parmi les archives les plus riches du monde. Elles regroupent plusieurs documents, y compris la correspondance entre les khanats azerbaïdjanais et l'Etat ottoman. Nous avons apporté les copies d'un grand nombre de documents d'archives pour exposer lors de la conférence. Parmi eux il y a des documents qui représentent les événements du Caucase, ainsi que les crimes commis par les Arméniens contre la population musulmane dans les années 1905 et 1924 à Gandja, même les tirs d'artillerie contre la population civile. Nous allons examiner ces événements en collaboration avec les historiens azerbaïdjanais pour les faire connaître ensuite à la communauté internationale».

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules