SOCIETE


Entretien de Leyla Aliyeva avec le directeur de WildCRU

A+ A

Bakou, 22 octobre, AZERTAC

Mme Leyla Aliyeva, fondatrice et présidente de l'Association IDEA et vice-présidente de la Fondation Heydar Aliyev, s'est entretenue mercredi avec le professeur David Macdonald, directeur de l'organisation WildCRU au sein de l'Université d'Oxford, et Don Burnham, un scientifique de la même organisation, a-t-on appris auprès de l'Association IDEA.

Lors de l'entretien Leyla Aliyeva a informé les visiteurs sur les activités de l'Association IDEA, surtout les initiatives en matière de protection et de rétablissement des espèces endémiques de la faune en Azerbaïdjan. Elle a dit que 150 gazelles ont été importées dans les aires naturelles en Azerbaïdjan et en Géorgie dans le cadre du projet de la «Réintroduction des gazelles dans leurs habitats historiques», mis en œuvre par l'Association IDEA.

De plus, l'Association IDEA, en collaboration avec ses partenaires internationaux et nationaux, travaille sur le projet de la récupération du nombre des léopards en Azerbaïdjan. Leyla Aliyeva a dit qu'un léopard avait été tué par des braconniers en octobre 2015 dans le territoire de la région d'Astara, ce qui l'avait très déçue.

Parallèlement avec la protection des espèces d'animaux en voie d'extinction, l'IDEA envisage l'introduction des espèces disparus en vue de l'enrichissement de la biodiversité.

Le professeur David Macdonald, directeur de l'organisation WildCRU, a fait savoir qu'il suivait et appréciait les activités de l'Association IDEA. Il a dit que l'organisation WildCRU réalisait des projets de protection des espèces d'animaux menacés d'extinction sur les 6 continents du monde. Pendant ses 30 ans d'activités l'organisation est devenue le centre de recherche le plus progressiste du monde en matière de faune.

Lors de l'entretien les discussions ont porté sur les perspectives de la coopération entre l'IDEA et l'Université d'Oxford. A ce titre, les parties sont convenues de l'admission d'un étudiant azerbaïdjanais, en 2016, dans la spécialité de biodiversité à l'Université d'Oxford.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules