POLITIQUE


Le conflit du Haut-Karabagh à l’honneur à Hokkaido

A+ A

Tokyo, 15 décembre, AZERTAC

La 121e session de la Conférence de Hokkaido sur l’Asie centrale au sujet de «La position des personnes déplacés et des intellectuels azerbaïdjanais concernant le problème du Haut-Karabagh» a eu lieu ce lundi à l’Université de Hokkaido.

Le président de l’Association des étudiants étrangers de l’Université de Hokkaido, Alibey Mammadov, et Tachibana Yu, chercheuse des changements politico-économiques en Azerbaïdjan indépendant, ont présenté leur rapport sur les résultats des recherches qu’ils avaient menées lors de leur visite en Azerbaïdjan en septembre dernier.

Ils ont noté que la visite avait pour but d’apprendre quelle était la position du public azerbaïdjanais concernant le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh.

A.Mammadov a souligné que l’enquête avait été réalisée auprès de 200 personnes déplacées et 10 intellectuels à Bakou et Barda. 94% des répondants ont exprimé leur volonté de retourner au Haut-Karabagh et aux régions avoisinantes. 87% ont estimé que la résolution de ce problème passait par le retrait des troupes armées arméniennes des territoires occupés de l’Azerbaïdjan.

Tachibana Yu a d’abord évoqué les causes du problème du Haut-Karabagh, le processus de négociations, la position équitable de l’Azerbaïdjan. Puis elle a dit avoir été témoin de l’amélioration des conditions de vie des personnes déplacées en Azerbaïdjan.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules