POLITIQUE


Déclaration du département d’Etat américain sur le conflit du Haut-Karabagh

A+ A

Washington, 22 décembre, AZERTAC

Lundi 21 décembre 2015, John Kirby, un représentant du département d’Etat américain, a fait une déclaration sur les négociations concernant le règlement du conflit du Haut-Karabagh. Revenant sur l’entretien des présidents azerbaïdjanais et arménien à Berne la semaine dernière, il a souligné que ce sommet avait créé une occasion, la première au cours de l’année courante, pour se rencontrer et clarifier les positions.

Selon J. Kirby, les présidents ont affirmé l’aggravation de la situation dans la zone de conflit et ont exprimé leur préoccupation au sujet des victimes parmi les civils. Les parties ont demandé aux coprésidents du Groupe de Minsk de continuer à travailler sur les propositions visant à réduire le risque de recourir à l’usage de la force. Les coprésidents ont de leur côté annoncé qu’ils étaient prêts à soutenir la prochaine réunion des présidents afin de poursuivre les discussions sur le règlement du conflit en 2016. «Les Etats-Unis, en tant que pays coprésidents, restent fidèles à son rôle de médiateur dans le règlement pacifique du conflit du Haut-Karabagh», a précisé le représentant du département d’Etat américain.

J. Kirby a ajouté que le coprésident américain du Groupe de Minsk de l’OSCE continuait à discuter avec ses homologues français et russe les mesures à prendre pour réduire le risque de la reprise de l’usage de la force. Quant à la réduction de la tension dans la zone de conflit, il a indiqué le rôle important de la diplomatie populaire entre les communautés azerbaïdjanaise et arménienne originaires de la région du Haut-Karabagh. «Aux Etats-Unis, on croit que les deux communautés arriveront à se refaire mutuellement confiance pour parvenir à la paix. Les Etats-Unis sont en faveur des propositions qui pourront être acceptables et réalisables pour la paix et la sécurité dans la région», a-t-il conclu.

La région du Haut-Karabagh et sept régions adjacentes de l’Azerbaïdjan ont été occupés par les forces armées arméniennes entre 1992-1994. Plus d’un million d’Azerbaïdjanais ont été expulsés de leur terre natale suite à la politique d’agression de l’Arménie. En avril-novembre 1993, le Conseil de Sécurité de l’ONU a adopté les résolutions №822, 853, 874 et 884 revendiquant le retrait immédiat et inconditionnel des troupes d’agression des territoires occupés et le retour des réfugiés et des personnes déplacés azerbaïdjanais à leur foyer natal. En mars 2008, lors de l’Assemblée générale de l’ONU, a été adoptée la résolution №62/243 réaffirmant la position que la communauté internationale avait exprimée dans les résolutions du Conseil de Sécurité.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules