POLITIQUE


La coopération tous azimuts s'élargit encore plus entre l'Azerbaïdjan et la Turquie

A+ A

Bakou, 22 décembre, AZERTAC

Le Premier ministre azerbaïdjanais Artour Rassizadé a rencontré, mardi 22 décembre, la délégation conduite par Ismail Kahraman, président de la Grande Assemblée nationale de Turquie, en visite officielle en Azerbaïdjan.

Le Premier ministre a félicité les membres du parlement turc à l'occasion de la victoire des élections législatives du 1er novembre. Artour Rassizadé a noté que les élections en Turquie avaient été démocratiques, transparentes et conformes aux normes internationales.

Quant aux relations azerbaïdjano-turques, le Premier ministre Artour Rassizadé a fait savoir que les deux pays frères entretenaient des liens de haut niveau. Les liens s’élargissent encore plus dans tous les domaines, y compris ceux politique, économique, humanitaire et militaire.

Les événements se déroulant dans le monde, les nouveaux défis nous exigent d’entreprendre les démarches adéquates, a dit le Premier ministre. «Nous avons un grand potentiel pour développer encore notre relation. Aujourd'hui, l'Azerbaïdjan et la Turquie réalisent de grands projets économiques conjoints. Les processus se déroulant dans le monde confirment que nous devons être plus puissants économiquement ainsi que politiquement. L'Azerbaïdjan est toujours aux cotés de la Turquie et cela sera toujours comme ça», a dit le Premier ministre.

Artour Rassizadé a dit que l'Azerbaïdjan était un pays stable et a souligné que l'économie du pays avait augmenté de 3,1% au cours des 11 derniers mois, malgré la crise économique mondiale. Le secteur non pétrolier s’est accru de 7,5%.

En parlant du conflit du Haut-Karabagh, le Premier ministre a noté que plus de 1 million d'Azerbaïdjanais avaient été expulsés de leur terre natale à la suite de l'occupation par l'Arménie de 20% du territoire de l'Azerbaïdjan. L'Arménie continue sa politique d’occupation il y a déjà plus de 20 ans. Les activités du Groupe de Minsk de l'OSCE pour résoudre le conflit ne donnent aucun résultat.

Le président du parlement turc a noté que les deux pays étaient déterminés à poursuivre la coopération dans tous les domaines, les relations entre ces Etats frères se développeraient toujours.

Le président du parlement Ismail Kahraman a dit que le conflit du Haut-Karabagh était aussi le problème de Turquie. Ce conflit doit être résolu en conformité avec les principes du droit international et dans l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules