POLITIQUE


Le Ministère de la Défense d’Azerbaïdjan : si l’Arménie continuera à violer le cessez-le-feu, notre réponse sera impitoyable

A+ A

Bakou, 23 décembre, AZERTAC

Le Ministère de la Défense d’Azerbaïdjan a déclaré à plusieurs fois que si l’armée arménienne continuera à violer le cessez-le-feu, tirer sur les villages et les civils, nous allons riposter aux armes de gros calibre, a confié à l’AZERTAC le colonel Vaguif Dargahly, porte-parole du Ministère de la Défense.

L’armée azerbaïdjanaise utilise une très petite partie de sa force et de son arsenal. La puissance destructrice et la précision des armes qui sont à la disposition de nos forces armées sont beaucoup plus que cela. Le côté arménien le sait bien. Le Ministère de la Défense a déclaré à plusieurs reprises que si on en aurait besoin, d’autres armes seraient également utilisées par les forces armées azerbaïdjanaises contre l’ennemi. En cas de l’utilisation de ces armes, la perte des Arméniens sera aussi plus grande qu’ils ne pourront pas l’imaginer. İls doivent comprendre cela.

Le porte-parole du ministère a ajouté que si les Arméniens voulaient protéger leur jeunesse, l’avenir du peuple arménien, ils devaient quitter définitivement les territoires de l’Azerbaïdjan qu’ils maintenaient sous l’occupation.

«Selon nos informations, le côté arménien dissimule le nombre de leurs pertes. Ces dernières sont si nombreuses qu’ils sont réticents à le divulguer. İls tentent de calmer la communauté arménienne en diffusant des informations exagérées, fausses et provocatrices sur les pertes de la partie azerbaïdjanaise», a précisé V. Dargahly.

«Le Ministère de la Défense d’Azerbaïdjan informe de façon régulière le public sur chaque victime et blessé au front. Nous vengeons nos martyrs. La communauté azerbaïdjanaise doit être sûr que notre armée poursuivra des mesures contre l’ennemi jusqu’à la libération de nos terres. Chaque jour les cercueils des soldats arméniens seront envoyés depuis les territoires occupés de l’Azerbaïdjan à l’Arménie», a-t-il conclu.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules