CHRONIQUE OFFICIELLE


Réunion sur les questions économiques et sociales auprès du président de la République VIDEO

A+ A

Bakou, 18 janvier, AZERTAC

Lundi 18 janvier, a eu lieu une réunion sur les questions économiques et sociales auprès du président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev.

Le président Ilham Aliyev a souligné que les pays exportateurs de pétrole étaient confrontés à des difficultés suite à la forte baisse des prix du pétrole en 2015 et ce processus était toujours en cours. «Les prix du pétrole ont chuté de 4 fois en un an et cela a entraîné la baisse des revenus. A présent, des mesures sont en cours pour sortir l’Azerbaïdjan de cette situation. Notre perte est plus moins que les autres pays exportateurs de pétrole», a précisé le chef de l’Etat, ajoutant que si les tâches fixées lors de la récente réunion de Conseil des Ministres sont réalisées avec succès, l’Azerbaïdjan surmonterait facilement ces difficultés. Le chef de l’Etat a insisté sur l’approfondissement des reformes dans le pays et a noté que la mise en œuvre des propositions à cet égard avait déjà été lancée. Évoquant l’importance de prêter d’abord l’attention aux questions concernant la protection sociale des citoyens, le président de la République a fait savoir que les mesures prises dans le pays au cours des dernières années étaient destinées à l’amélioration du bien-être de la population. «L’augmentation de 10% des pensions et des salaires est une démarche importante en ce sens», a estimé le président Ilham Aliyev avant de s’être exprimé sur la hausse artificielle des prix. «Il est important de lutter sérieusement contre ce problème. Certains hommes d’affaires abusent la situation en augmentant de façon artificielle les prix. Le prix du pain et de la farine a baissé significativement suite aux mesures prises», a précisé le chef de l’Etat.

Le président Ilham Aliyev a ensuite indiqué l’importance des reformes structurelles et a rappelé les travaux déjà effectués en ce sens. İl a donné des instructions sur l’élaboration d’un programme de privatisation en présence des experts internationaux, l’implication des investisseurs locaux et étrangers dans cette affaire et l’amélioration du climat d’affaires pour relancer l’économie.

Le président de la République a également abordé l’importance de prendre des mesures sérieuses pour restaurer la confiance dans le manat et a dit que le processus de dollarisation qui était observait dans le pays n’avait aucune importance économique.

La dette extérieure de l’Azerbaïdjan est très faible. Compte tenu de la situation actuelle, on peut attirer des ressources financières suffisantes des marchés financiers étrangers dans le marché azerbaïdjanais. À présent, le développement du secteur non pétrolier est nécessaire, a-t-il fait savoir.

Il a chargé les participants de la réunion d’élaborer leurs propositions pour augmenter l’efficacité du marché hypothécaire et accélérer la construction des bâtiments.

«L’Azerbaïdjan a été le pays numéro 1 pour la vitesse de développement au cours des dix dernières années et les institutions financières internationales l’ont confirmé. Il n’y aura aucun problème concernant l’évolution économique en Azerbaïdjan en 2016», a assuré le président de la République.

Puis, les membres du gouvernement ont présenté leur rapport.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes