ECONOMIE


Robert Dudley : Le gazoduc TAP est un projet très important

A+ A

Bakou, 22 janvier, AZERTAC

Le gazoduc transadriatique (TAP) est un projet très important. C’est ce qu’a indiqué Robert Dudley, directeur général du groupe pétrolier britannique BP, lors de sa rencontre avec le ministre d’Etat grec Nikos Pappas en marge du Forum économique mondial à Davos.

Robert Dudley a déclaré que la construction du gazoduc TAP, partie importante du corridor gazier Sud, se réaliserait cette année. L’acheminement du gaz par ce gazoduc sera lancé dans quelques années, a-t-il estimé.

Le directeur général du groupe pétrolier BP a dit : «Le corridor gazier Sud est le plus grand projet d’infrastructure au monde. Ce corridor prévoit acheminer le gaz azerbaïdjanais, à travers la Géorgie, vers la Turquie, la Grèce, et puis vers l’Italie et l’Albanie. Le groupe BP est content de figurer parmi les participants de ce projet».

Soulignons que le corridor gazier Sud, long de 3500 km, est composé des gazoducs du Caucase du Sud, TANAP et TAP.

Avec une longueur de 870 km, le gazoduc TAP prévoit l’acheminement du gaz à partir du champ gazier de Chahdeniz II, situé dans la mer Caspienne. Il sera rattaché au gazoduc transanatolien (TANAP) à Kipoi, près de la frontière gréco-turque et traversera la Grèce, l'Albanie et la mer Adriatique avant d'atteindre le sud de l'Italie. Le projet créé de larges opportunités pour la livraison du gaz azerbaïdjanais aux marchés européens.

Les actionnaires du projet TAP sont : BP (20 %), la SOCAR (20 %), l'entreprise norvégienne Statoil (20 %), la Belge Fluxys (19 %), l'Espagnole Enagás (16 %) et la Suisse Axpo (5 %).

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules