ECONOMIE


Les réformes structurelles sont poursuivies à l’initiative du président azerbaïdjanais

A+ A

Bakou, 4 février, AZERTAC

A l’initiative du président de la République d’Azerbaïdjan, les réformes sont poursuivies en vue d’améliorer le climat des affaires, d’assurer la transparence et d’accroître l’efficacité dans l’administration publique. A ce titre, conformément au Décret du président de la République en date du 3 février 2016, une Chambre de contrôle des marchés financiers a été fondée en vue d’assurer le développement fructueux du système financier et bancaire, d’appliquer les méthodes et les mécanismes progressistes de régulation et de contrôle en la matière, rapporte le Cabinet de l’adjoint du président azerbaïdjanais pour les réformes économiques.

Selon les instructions du président de la République d’Azerbaïdjan, le Cabinet de l’adjoint du président azerbaïdjanais pour les réformes économiques porte à l’attention de la société que la Chambre, en s’appuyant sur les principes internationaux progressistes, réalisera dans le pays tous les aspects de la régulation des titres et des marchés d’assurance, des fonds d’investissement, des systèmes de paiement et des activités financières et bancaires des organismes de crédit, ainsi que de l’opérateur postal national. La Chambre assurera la surveillance à la délivrance des licences dans lesdits domaines, à la détermination et à l’application des normes de conduite économiques et juridiques, mais aussi la coordination des activités en matière de blanchiment des fonds ou d’autres biens, de lutte contre le financement du terrorisme.

La Chambre sera dirigée avec le principe de collégialité pour assurer la transparence. Les principes de l’indépendance opérationnelle et financière serviront de base dans ce cas. Conformément au Décret présidentiel, le règlement, la structure et la composition de la Chambre seront déterminés en 1 mois par le président de la République et désormais le Comité d’Etat des Titres, le Service national de contrôle des assurances du Ministère des Finances et le Service de suivi financier près la Banque centrale de la République d’Azerbaïdjan cesseront d’exister, ce qui assurera l’application régulière et continue de la régulation unique dans les domaines concernés.

Une approche réglementaire unique est appliquée avec succès dans les centres financiers mondiaux et la Chambre sera guidée notamment par une telle expérience internationale progressiste.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules