MEMOIRE SANGLANTE


Le génocide de Khodjaly reconnu par le Nebraska

A+ A

Los Angeles, 11 février, AZERTAC

Le gouverneur de l’Etat du Nebraska, aux Etats-Unis, Peter Ricketts, a proclamé le 26 février Journée de commémoration de Khodjaly dans tout l’Etat, en signant une déclaration appropriée, et a appelé les habitants de l’Etat à commémorer cette date dans l’émotion.

La déclaration adressée au consulat général d’Azerbaïdjan à Los Angeles condamne fermement le massacre de Khodjaly comme une terrible tragédie. Cette déclaration est le premier document à être adopté au sujet du génocide de Khodjaly au Nebraska.

Dans le document il est noté que plus de 600 civils, dont les femmes, les enfants et les personnes âgées, ont été exterminés le 26 février 1992, pendant le massacre de Khodjaly. La déclaration affirme que ce génocide a été qualifié par Human Rights Watch de plus grand massacre commis dans la région.

Le secrétaire d’Etat du Nebraska John Gale figure lui aussi parmi les signataires de cette déclaration qui a porté à 18 le nombre des Etats américains ayant reconnu et condamné le massacre de Khodjaly.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules