ECONOMIE


Binali Yıldırım: «Le projet de BTK donnera son impulsion au développement de nos liens»

A+ A

Tbilissi, 12 février, AZERTAC

Aujourd’hui nous – les représentants des ministres des Transports et les dirigeants des organismes compétents d’Azerbaïdjan, de Turquie, de Géorgie, nous réunissons pour la mise en œuvre du projet de chemin de fer Bakou-Tbilissi-Kars. Les travaux effectués et les tâches à réaliser en matière de construction de BTK, les mesures que nous allons prendre feront l’objet de discussions. L’objectif est de terminer ce projet le plus tôt possible et de lancer le transport de marchandises et de passagers. C’est ce que vient de confier Binali Yıldırım, ministre turc du Transport, des Affaires maritimes et de la Communication, lors de son interview à l’AZERTAC.

«Comme vous le savez, l’Azerbaïdjan apporte un grand soutien à ce projet. D’importantes démarches ont été faites pour la réalisation de ce projet lancé à l’initiative et avec la volonté politique du président Ilham Aliyev, et soutenu par le président et le Premier ministre turcs. Ce chemin de fer donnera son impulsion au développement des relations entre l’Azerbaïdjan et la Turquie, qui sont une nation, deux Etats. Il permettra également de rétablir l’ancienne Route de la Soie et à nos liens de s’étendre en Anatolie, en Asie centrale et en Extrême Orient», a-t-il estimé.

Le ministre a aussi évoqué le rôle actif de la Géorgie dans ce projet. «Je suis convaincu que nous allons terminer les travaux grâce à notre activité conjointe et le transport de fret et de passagers sera bientôt lancé. BTK jouera un rôle clé dans le développement de nos pays», a ajouté B. Yıldırım.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules