MEMOIRE SANGLANTE


Le génocide de Khodjaly reconnu par l’Etat d’Hawaï

A+ A

Washington, 15 février, AZERTAC

David Ige, gouverneur de l’Etat d’Hawaï aux Etats-Unis, a signé une déclaration spéciale relative à la reconnaissance de la tragédie de Khodjaly à l’occasion du 24e anniversaire de ce génocide.

Dans la déclaration adressée au consulat général d’Azerbaïdjan à Los Angeles, le gouverneur exprime, au nom de la population de l’Etat d’Hawaï, sa sympathie à l’égard des victimes de la tragédie de Khodjaly, souligne l’importance de commémorer ces victimes innocentes du massacre ayant subi une cruauté impitoyable.

Dans la déclaration il est noté que plus de 600 personnes civiles ont été tuées pendant le massacre de Khodjaly, perpétré dans la nuit du 25 au 26 février 1992. Il est important de commémorer les victimes de la tragédie de Khodjaly pour que ce genre de cruauté ne se répète plus.

Le gouverneur David Ige souhaite, à la fin de la déclaration, que l’histoire ne connaisse plus ce genre de tragédie.

Ainsi, cette déclaration a porté à 19 le nombre des Etats américains ayant reconnu et condamné le génocide de Khodjaly.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules