POLITIQUE


Mevlut Cavusoglu : l’Azerbaïdjan et la Turquie agissent de concert sur l’arène internationale

A+ A

Bakou, 18 février, AZERTAC

L’Azerbaïdjan et la Turquie agissent de concert sur l’arène internationale, a déclaré Mevlut Cavusoglu, ministre turc des Affaires étrangères, lors de la conférence de presse, le 18 février, à l’issue de l’entretien avec son homologue azerbaïdjanais Elmar Mammadyarov.

Mevlut Cavusoglu a exprimé ses remerciements au chef de l’Etat et au peuple azerbaïdjanais pour les sincères condoléances et la solidarité. Le ministre a noté qu’il fallait intensifier la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes, ajoutant que l’Azerbaïdjan et la Turquie avaient une même position dans la lutte contre ce fléau. «C’est à cause de l’attentat terroriste perpétré à Ankara que la cinquième réunion du Conseil de coopération stratégique de haut niveau Turquie-Azerbaïdjan a été reporté», a-t-il évoqué.

Le ministre turc a dit qu’il avait discuté avec son homologue azerbaïdjanais les relations bilatérales, un certain nombre de projets conjoints, les questions à aborder lors de la cinquième réunion du Conseil de coopération stratégique de haut niveau Turquie-Azerbaïdjan. «L’Azerbaïdjan et la Turquie réagissent de concert sur l’arène internationale», a-t-il précisé.

Revenant sur le génocide de Khodjaly dont le 24e anniversaire sera célébré dans les prochains jours, Mevlut Cavusoglu a noté que les auteurs de ce crime avaient été maudits.

Elmar Mammadyarov a exprimé ses condoléances au peuple turc, aux familles et aux proches des victimes pour de nombreuses pertes en vies humaines suite à l’acte terroriste perpétré à Ankara le 17 février. «En tant que victime de la terreur, l’Azerbaïdjan condamne fermement le terrorisme sous toutes ses formes», a-t-il estimé.

Le ministre azerbaïdjanais a dit avoir discuté avec son homologue turc la coopération bilatérale et les processus régionaux. «L’Azerbaïdjan et la Turquie entretiennent d’étroites relations de partenariat, d’amitié et de fraternité. Ces deux pays mettent en œuvre des projets énergétiques et de transports. Le chemin de fer Bakou-Tbilissi-Kars sera mis en service avant la fin de l’année courante. Ce genre de projet est très important pas seulement pour le développement de l’Azerbaïdjan et de la Turquie, mais aussi de toute la région», a expliqué E. Mammadyarov.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules