MEMOIRE SANGLANTE


Los Angeles : les chrétiens, les musulmans et les juifs ont commémoré ensemble les victimes du génocide de Khodjaly

A+ A

Los Angeles, 23 février, AZERTAC

Le 24e anniversaire du génocide de Khodjaly a été commémoré à Los Angeles, aux Etats-Unis. La cérémonie, organisée par la synagogue Pico Shul et la mosquée du roi Fahd, a rassemblé les dirigeants des communautés religieuses chrétiennes, musulmans et juives, les personnalités politiques, les consuls généraux et honoraires de différents pays, ainsi que les membres de différentes communautés ethniques.

Les intervenants – Mohammad Khan, directeur de la mosquée du roi Fahd, Imam Abdul Hafiz (au nom de la communauté musulmane), les rabbins Dov Cohen et Yona Bookstein (au nom de la communauté juive), Oliver E.Blue, l’évêque Juan Carlos Mendez et Eamon Kelly ont exprimé leurs réflexions sur les horreurs du massacre de Khodjaly.

Le consul général d’Azerbaïdjan à Los Angeles, Nassimi Aghayev, a noté que le massacre de Khodjaly était une tache sanglante sur la mémoire de l’humanité. Il a abordé la politique d’agression de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan. Le diplomate a fait savoir que plus de 10 pays du monde et 20 Etats des Etats-Unis avaient reconnu et condamné fermement le génocide de Khodjaly. Il a noté que malgré toutes les difficultés causées par les dommages infligées par l’occupation, l’Azerbaïdjan, dirigé par le président Ilham Aliyev, s’était modernisé rapidement et était devenu un véritable pays de tolérance.

Puis le rescapé du massacre de Khodjaly Anar Oussoubov a partagé ses tristes souvenirs.

La cérémonie s'est close par une prière des représentants de trois religions.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules