POLITIQUE


Le Congrès de l’Etat de l’Oregon apprécie le modèle de tolérance azerbaïdjanais

A+ A

Washington, 25 février, AZERTAC

La présidence et d’autres membres principaux du Sénat et de la Chambre des Représentants de l’Etat de l’Oregon, aux Etats-Unis, ont fait le 24 février une déclaration appréciant le modèle de tolérance azerbaïdjanais.

Signée par le président du Sénat de l’Oregon, le président de la Chambre des Représentants, ainsi que d’autres législateurs, la déclaration a été remis au consul général d’Azerbaïdjan à Los Angeles, Nassimi Aghayev, en visite de travail dans l’Etat de l’Oregon. A cet égard, des présentations appropriées ont été faites lors des réunions plénières du Sénat et de la Chambre des Représentants.

Dans la déclaration, où les traditions historiques de tolérance de l’Azerbaïdjan sont abordées, il est noté que depuis toujours différentes confessions religieuses, dont les musulmans, les juifs et les chrétiens, ont coexisté dans la paix et l’amitié en Azerbaïdjan. Il est également indiqué que aujourd’hui où les cas tels que la haine de la religion, le terrorisme, l’intolérance et la xénophobie s’accroissent, l’Azerbaïdjan constitue, par son expérience de tolérance originale, un modèle réussi pour la communauté internationale.

La déclaration souligne que l’administration azerbaïdjanaise joue un grand rôle dans le développement de ce climat si progressiste et soutient ces processus par différents moyens.

En même temps, il y est indiqué que 2016 a été proclamé Anne du multiculturalisme en Azerbaïdjan et Bakou accueillera en avril prochain le 7e Forum mondial de l’Alliance des civilisations des Nations Unies et que les Etats-Unis doivent soutenir leurs alliés laïcs et, à ce titre, œuvrer pour l’application du modèle de tolérance de l’Azerbaïdjan dans le monde entier.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules