MEMOIRE SANGLANTE


Les victimes du génocide de Khodjaly commémorées au Congrès américain

A+ A

Washington, 26 février, AZERTAC

Une cérémonie spéciale a eu lieu jeudi au Congrès américain afin de commémorer les victimes du génocide de Khodjaly et de revendiquer le rétablissement de la justice relative à cette tragédie.

Des congressistes américains, le co-président américain du Groupe de Minsk de l’OSCE James Worlick, les membres du corps diplomatique, dont l’ambassadeur de Turquie aux Etats-Unis Serdar Kilic, les membres des communautés azerbaïdjanaise, turque et juive, ainsi que les représentants de la communauté locale ont été présents lors de la cérémonie organisée dans le but de soutenir la campagne internationale «Justice pour Khodjaly !».

La cérémonie a été ouverte par Mehriban Mammadova, responsable du Centre azerbaïdjanais pour le centre-ouest des Etats-Unis. Elle a parlé des traces que le massacre de Khodjaly avait laissées dans la mémoire du peuple azerbaïdjanais et fait savoir que son peuple revendiquait la justice pour les victimes de ce massacre.

L’ambassadeur d’Azerbaïdjan aux Etats-Unis, Elin Suleymanov, a parlé des conséquences tragiques du massacre de Khodjaly. Selon lui, la commémoration de cette terrible tragédie rappelle, en fait, encore une fois à quel point le rétablissement de la paix dans la région est nécessaire. L’ambassadeur a souligné que l’Azerbaïdjan, malgré tous les malheurs et les justices auxquels il s’était heurté, regardait vers l’avenir et a exprimé son espoir que la solution du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh n’était pas loin.

Steve Cohen, co-président du groupe de travail pour l’Azerbaïdjan au Congrès américain, Dana Rohrabacher, président de la sous-commission de la Chambre des Représentants pour l’Europe et l’Eurasie, les congressistes Henry Cuellar et Donald Payne ont prononcé des discours. Ils ont dit que l’occupation des terres azerbaïdjanaises était poursuivie par l’Arménie. Selon eux, il est nécessaire que les Etats-Unis intensifient leurs efforts pour le règlement de ce conflit.

Un film sur le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh, notamment sur la tragédie de Khodjaly, préparé à l’initiative de la Fondation Heydar Aliyev, a été projeté lors de la cérémonie.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules