POLITIQUE


L’Arménie crée des obstacles au dialogue entre les communautés du Haut-Karabagh

A+ A

Vienne, 26 février, AZERTAC

La commission générale des affaires politiques et de sécurité tient sa réunion le 26 février - deuxième journée de l’AP de l’OSCE à Vienne. La sécurité, de nouveaux menaces et défis dans l’espace de l’OSCE, la lutte contre le terrorisme sont les thèmes principaux des rapports entendus et des débats organisés en marge de la réunion.

«Je tiens à noter que nous soutenons toujours la création d’un dialogue entre les communautés du Haut-Karabagh, tandis que la délégation arménienne continue à recourir aux discours provocateurs. Il est évident que c’est l’Arménie qui crée des obstacles au dialogue entre les communautés de la région du Haut-Karabagh de l’Azerbaïdjan», a souligné Bahar Mouradova, chef de la délégation azerbaïdjanaise.

Le représentant arménien Artashes Geghamyan a accusé la Turquie de soutenir les groupes radicaux et terrorises dans la crise syrienne. İl a également critiqué la fermeture des frontières de la Turquie avec l’Arménie.

Bahar Mouradova a répondu aux interventions provocatrices de la délégation arménienne. «Si nos collègues turcs étaient ici, ils l’auraient souligné absolument : «Spéculer sur la question frontalière est inapproprié», a-t-elle fait savoir.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules