MEMOIRE SANGLANTE


«Le Couloir sans fin» projeté à Barcelone

A+ A

Barcelone, 26 février, AZERTAC

Le film documentaire «Le Couloir sans fin», consacré au génocide de Khodjaly, a été projeté à Barcelone, en Espagne.

Organisée par l’Ambassade d’Azerbaïdjan en Espagne et la Société des Azerbaïdjanais de Barcelone, la projection du film a eu lieu à la Casa Elizalde.

Avant la projection du film, Hamid Zeynalov, chargé d’affaires d’Azerbaïdjan en Espagne, a prononcé un discours. Il a donné des informations sur la tragédie de Khodjaly, les conséquences lourdes de l’agression de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan.

Les Azerbaïdjanais résidant à Barcelone, ainsi que les hommes d’affaires connus de la Catalogne, les avocats et les militants de la communauté locale ont vu le film.

La projection du film a été suivie d’un échange de vues. Les participants de l’évènement ont souligné que le massacre de Khodjaly était l’un des tragédies les plus terribles de l’histoire contemporaine.

«Ce film est consacrée à une tragédie humanitaire», a dit Santiago Vidal, l’un des avocats connu de la Catalogne, membre du Barreau espagnol, en partageant ses impressions à la suite de la projection. Les événements survenus à Khodjaly doivent être qualifiés de génocide. Malgré les positions de toutes les organisations internationales, y compris les résolutions des Nations Unies, l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan n’est pas encore assurée. La tragédie de Khodjaly ne s’oubliera jamais et cette douleur, nous la sentons.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules