CHRONIQUE OFFICIELLE


Le président de la République s’entretient avec le commandant des gardes-frontières russes VIDEO

A+ A

Bakou, 11 mars, AZERTAC

Le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, s’est entretenu le 11 mars avec Vladimir Koulichov, Commandant du Service de gardes-frontières et directeur adjoint du Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie.

Le président Ilham Aliyev a exprimé son espoir que la présente visite de Vladimir Koulichov en Azerbaïdjan serait fructueuse en termes de discussion des questions figurant à l’agenda de la coopération bilatérale et de coordination des activités conjointes. Le président de la République a souligné le haut niveau de la coopération entre les services frontaliers des deux pays. Il a mis en valeur l’importance d’approfondir encore la coopération, notant que cela servirait à son tour à l’établissement des relations et au commerce entre les gens, au passage des frontières sans obstacle pour les entrepreneurs en vue d’élargir les liens, ainsi qu’à la prévention des éléments criminels tels les fraudeurs, les terroristes, les trafiquants de drogue. Le chef de l’Etat a souligné la portée de perfectionner davantage les activités réciproques.

Vladimir Koulichov, commandant des gardes-frontières et directeur adjoint du Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie, a rappelé avec plaisir ses entretiens précédents avec le président Ilham Aliyev. Il a dit que des rencontres étaient régulièrement organisées en Russie ainsi qu’en Azerbaïdjan avec les services compétents azerbaïdjanais. Vladimir Koulichov a indiqué que la coopération et les activités conjointes entre les services frontaliers des deux pays revêtaient un caractère constructif. Il a fait savoir que les relations entre les services frontaliers se réalisaient non seulement au niveau des administrations, mais aussi à celui des experts, notant que cela jouait un rôle important dans le contrôle de la situation aux frontières, dans la prévention de différentes tentatives d’infraction et la formation du système de sécurité des frontières.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes