POLITIQUE


Le rôle exceptionnel de la presse dans le développement des relations azerbaïdjano-russes basées sur la confiance VIDEO

A+ A

Bakou, 11 mars, AZERTAC

Le rôle de la presse dans le développement des relations basées sur la confiance entre les peuples, y compris les nations azerbaïdjanaise et russe, s’accroît sans cesse à l’époque difficile que nous vivons et où règnent l’intolérance, la xénophobie, la partialité envers tous et tout.

Cette idée a été le leitmotiv de la rencontre tenue à l’AZERTAC avec Dmitri Saveliev, député de la Douma d’Etat de la Fédération de Russie et chef du groupe interparlementaire d’amitié russo-azerbaïdjanais, Natalia Krassovskaïa, directrice du Centre d’amitié Russie-Azerbaïdjan, et Galina Guerassimovna, responsable du service de presse du même centre.

Le directeur général de l’AZERTAC Aslan Aslanov a informé la délégation russe sur l'activité de l’agence de presse azerbaïdjanaise, membre actif d'un certain nombre d'organisations médiatiques internationales et régionales. Il a porté à l’attention des membres de la délégation que l'agence diffusait, de façon régulière et sans interruption, des informations en 7 langues, des vidéos et des infographies en 5 langues.

Aslan Aslanov a évoqué le rôle de l’AZERTAC et de l’agence russe TASS dans le renforcement des bonnes relations de voisinage et d’amitié entre l'Azerbaïdjan et la Russie, ajoutant que les deux organes de presse donnaient la priorité à la diffusion des informations exactes, impartiales, sur les questions rapprochant les deux sociétés.

Dmitri Saveliev a partagé ses impressions sur la 4e édition du Forum mondial de Bakou, souligna l’excellente organisation du forum. Le député de la Douma d'Etat russe a dit que Bakou était devenu au cours des dernières années un lieu de discussion des questions d'actualité de l’époque contemporaine. L’important est que ces discussions impliquent les jeunes qui décideront de l’avenir de la planète, a-t-il estimé. Il a également noté l'intérêt croissant de la Russie pour l’Azerbaïdjan, insistant sur le potentiel touristique du Pays de Feux.

Natalia Krassovskaïa a fait savoir que les premiers Jeux européens avaient rendu l’Azerbaïdjan plus célèbre dans le monde, marquant le rôle exceptionnel de la première dame d'Azerbaïdjan Mehriban Aliyeva, présidente du Comité d'organisation des premiers Jeux européens, dans le bon déroulement des Jeux. Natalia Krasovskaïa a dit que le Centre international du multiculturalisme de Bakou ouvrirait une antenne à Moscou dont elle avait été nommée directrice.

Le directeur de l’AZERTAC Aslan Aslanov a présenté ses félicitations pour cette nomination, tout en souhaitant plein succès à la filiale dans le renforcement des valeurs multiculturelles.

A la fin de la rencontre, des livres sur l’AZERTAC ont été offerts aux membres de la délégation.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules