CULTURE


Paris : présentation du livre «Les douze pierres de Quba»

A+ A

Paris, 16 mars, AZERTAC

Mardi 15 mars, au Centre culturel azerbaïdjanais à Paris, a eu lieu la cérémonie de présentation du livre «Les douze pierres de Quba», dont l’auteur est Jean-Pierre Allali, membre du bureau exécutif du Conseil Représentatif des Institutions juives de France (CRIF).

Lors de la cérémonie organisée par l’ambassade d’Azerbaïdjan en France et l’Association des Amis de l’Azerbaïdjan, l’ambassadeur Elchin Amirbayov a d’abord remercié l’auteur d’avoir dédié un livre à l’Azerbaïdjan, à sa riche histoire et culture ainsi qu’à sa diversité religieuse et ethnique.

L’ambassadeur a annoncé que la ville de Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan où l’an 2016 avait été déclaré Année du multiculturalisme, accueillerait, en avril prochain, la septième édition du Forum global de l’Alliance des civilisations de l’ONU, conçu pour promouvoir le dialogue entre différentes cultures et civilisations. Il a noté qu’un certain nombre de chefs d’Etat de gouvernement, ainsi que le secrétaire général de l’ONU, avaient déjà confirmé leur participation à cette édition. «La présentation du roman de Jean-Pierre Allali «Les douze pierres de Quba», constitue l’un des événements organisés en marge de l’Année du multiculturalisme en Azerbaïdjan», a estimé l’ambassadeur.

Le diplomate a également donné des informations détaillées sur la communauté juive d’Azerbaïdjan, leurs droits protégés par la Constitution et la législation du pays. «Toutes les conditions ont été créées pour conserver et développer les langues, les cultures et les traditions de différents groupes ethniques et religieux en Azerbaïdjan», a ajouté E. Amirbayov.

L’ambassadeur a évoqué le rôle de pont de l’Azerbaïdjan entre l’Est et l’Ouest. «L’Azerbaïdjan se situé sur la grande Route de la Soie et cette situation géographique lui permet d’apporter ses contributions à la formation d’une riche culture réunissant différents nations, groupes ethniques et religions», a-t-il poursuivi.

«Il n’a jamais eu des signes de discrimination ethnique et religieuse, ni d’antisémitisme en Azerbaïdjan, des mosquées, des synagogues et des églises sont situés l'un à côté de l'autre dans notre pays à majorité musulmane», a précisé l’ambassadeur, ajoutant que c’était grâce à ces particularités qu’une société stable et tolérante avait été créée dans le pays.

L’écrivain Jean-Louis Gouraud et l’auteur du livre Jean-Pierre Allali sont ensuite intervenus.

Enfin, des livres dédicacés par l'auteur ont été présentés aux participants de la cérémonie.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules