POLITIQUE


Un symposium sur le projet «Route de la Soie-2030»  est organisé au siège de l'ONU

A+ A

 

Bakou, 30 mars, AZERTAC

Un symposium sur le projet de «Route de la Soie-2030», organisé par l'Académie turque internationale, TURKSOY, les représentations permanentes de l'Azerbaïdjan, du Kazakhstan, du Kirghizistan et de la Turquie auprès des Nations Unies, s’est tenu au siège de l'ONU à New York.

Le symposium a réuni les représentants des pays étrangers auprès de l'ONU, d’éminentes personnalités du monde turc, des scientifiques bien connus.

Les intervenants du symposium ont noté que le nouveau projet de «Route de la Soie» jouerait un rôle important non seulement pour rallier les routes commerciales sur le continent eurasiatique de l'est à l'ouest - de la Chine à l'Asie centrale et de la région de la Caspienne à la Turquie, mais aussi dans le développement des liens économiques, politiques et culturels entre les deux pays.

A propos du projet, le directeur exécutif du Comité juif américain, David Harris, a déclaré : «Des relations amicales se sont établies depuis longtemps entre le Comité juif américain et l'Azerbaïdjan. J’ai été neuf fois à Bakou au cours des dix dernières années. L’Azerbaïdjan est un pays très important pour les États-Unis. L'un des principaux objectifs de notre organisation, c’est de mettre en place des relations de coopération encore plus étroites entre l'Azerbaïdjan et les Etats-Unis. Je tiens également à noter que l'Azerbaïdjan occupe une place irremplaçable dans le nouveau projet de «Route de la soie».

La présidente de la Fondation de la culture et du patrimoine turcs Gunay Efendiyeva est également intervenue au symposium. Elle a dit : «L'Azerbaïdjan, situé sur la route de la soie historique, est connu comme un pays où les représentants de différentes nationalités et religions vivent depuis des siècles dans un climat de compréhension mutuelle et de dialogue.

Le Centre international de multiculturalisme de Bakou, fondé par le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev en vue de maintenir la tolérance, la diversité culturelle et religieuse dans le pays et de faire connaître l’Azerbaïdjan comme un centre de multiculturalisme dans le monde, a réalisé pendant la période écoulée un certain nombre de travaux importants pour l’étude et la promotion du multiculturalisme azerbaïdjanais. Le «multiculturalisme azerbaïdjanais» est déjà enseigné comme une matière dans 11 universités des pays étrangers au cours de l’année scolaire 2015-2016.

Le symposium s’est terminé par la présentation des récompenses à d’éminents scientifiques du monde turc.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules