POLITIQUE


Le président de la Chambre des Représentants de l’Etat du Hawaï présente ses excuses à l’Azerbaïdjan

A+ A

Washington, 1er avril, AZERTAC

Le président de la Chambre des Représentants de l’Etat d’Hawaï, Joseph M. Souki, a signé un mémorandum concernant la résolution №167 sur la soi-disant République du Haut-Karabagh que la chambre avait adoptée le 29 mars dernier suite à la manipulation traditionnelle et aux astuces insidieuses du lobbying arménien. J. Souki a souligné qu’il déplorait cette résolution et présentait ses excuses au gouvernement et au peuple azerbaïdjanais, rapporte l’AZERTAC citant un communiqué du consulat général d’Azerbaïdjan à Los Angeles.

Dans le mémorandum adressé au consulat général, J. Souki souligne avec regret que malgré l’existence d’un règlement intérieur visant la soumission de chaque document sur la politique étrangère adopté par la Chambre des Représentants à des commissions pertinentes, cette résolution a été incluse à l’ordre du jour en contradiction avec les procédures législatives et adoptée sans avoir été soumise à la discussion publique.

Cette résolution a été incluse à l’ordre du jour sous le nom d’un document à caractère de cérémonie simple et on n’a pas prêté attention à sa véritable essence. J. Souki s’est profondément excusé pour l’adoption de cette résolution sans avoir été soumise à la discussion de la commission pertinente et a annoncé que des modifications seraient apportées au règlement intérieur pour ne pas se heurter aux cas similaires dans l’avenir.

Le speaker a pourtant fait savoir que depuis de nombreuses années les Etats-Unis déployaient des efforts destinés au règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh. Soulignant que la résolution №167 n’avait aucun sens juridique, J. Souki s’est excusé pour l’adoption de ce document par la Chambre des Représentants sans avoir acquis des informations détaillées.

«J’espère que vous comprenez ces cas désagréables qui nous laissent dans l’impasse. Je tiens à présenter mes excuses profondes au gouvernement et au peuple azerbaïdjanais», a écrit le speaker à la fin du mémorandum.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules