POLITIQUE


Une entière solidarité exprimée envers l’Azerbaïdjan à la Chambre des Députés brésilienne

A+ A

Bakou, 5 avril, AZERTAC

Le vice-président du groupe interparlementaire d'amitié Brésil-Azerbaïdjan à la Chambre des députés brésilienne (Camara dos Deputados), Rodrigo Maia, et le président de la commission des affaires extérieures du Conseil municipal de Rio de Janeiro, Cesar Maia, ont fait une déclaration conjointe sur la violation du cessez-le feu sur la ligne de contact des armées arménienne et azerbaïdjanaise, a-t-on appris auprès de l'ambassade d'Azerbaïdjan au Brésil.

Dans la déclaration il est noté : «Nous condamnons les dernières provocations perpétrées par les forces armées arméniennes contre l'Azerbaïdjan sur la ligne de contact des armées. Nous savons tous que l'Azerbaïdjan est victime de l'agression arménienne. Il y a plus de vingt ans que plus 20 pour cent du territoire azerbaïdjanais sont sous l'occupation arménienne. À la suite de cette occupation, plus d'un million d'Azerbaïdjanais sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées. Malheureusement, l'Arménie ne tient pas compte des quatre résolutions adoptées en 1993 par le Conseil de sécurité des Nations Unies, dont le Brésil était alors le membre non permanent et qui a soutenu ces résolutions. La communauté internationale, y compris le groupe de Minsk de l'OSCE doit faire tous les efforts et exercer une pression sur l'agresseur pour mettre en œuvre ces résolutions. Suite à ces affrontements, nous exprimons notre entière solidarité avec la position juste de l'Azerbaïdjan.»

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules