RÉGIONS


Les traces des provocations militaires arméniennes sous l’objectif des reporters de l’AZERTAC

A+ A

Terter, 5 avril, AZERTAC

Les journalistes de l’AZERTAC ont été dans les villages de Garadaghly, Gapanly et Duyerli de la région de Terter, situés non loin de la ligne de front, où ils ont fait un reportage photo. Ils ont pris des photos des ruines causées par les tirs d’artillerie des Arméniens. Ces photos représentent bien les traces des provocations militaires arméniennes, à partir desquelles il devient évident que les troupes arméniennes tirent sur la population civile.

Il faut rappeler que 160 maisons ont été endommagées à Terter suite à des tirs d’artillerie des Arméniens au cours des derniers jours. La plupart des maisons endommagées sont devenues tout à fait inhabitables. L’explosion d’un obus dans le village de Hassangaïa a tué aujourd’hui Tourané Hassanli, une enfant de 16 ans.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules