POLITIQUE


Reportage de Terter : Pas de tirs d’artillerie, mais les dégâts sont importants VIDEO

A+ A

Bakou, 6 avril, AZERTAC

Après la conclusion du cessez-le-feu sur la ligne de front, on n’entend pas d’explosion d’obus à Terter. Mais, certains villages de la région ont subi des dégâts importants durant les quatre ou cinq derniers jours.

Les provocations militaires perpétrées par les Arméniens depuis la nuit du 1er au 2 avril ont causé des dégâts importants à la région et aux civils, rapporte l’équipe de journalistes de l’AZERTAC envoyée dans la région frontalière. A Ismayilbeyli, une sous-station électrique approvisionnant 15 villages a été détruite par les frappes d’artillerie des troupes arméniennes hier matin. Ils ont délibérément tiré sur les installations d’infrastructure afin d’infliger un maximum de dégâts aux villages.

Même les villages situés à 10 kilomètres de la ligne de front à Terter ont subi des tirs réguliers. Mirza Mammadov, dont la maison a été touchée par un obus d’artillerie, dit qu’ils ont survécu par miracle à cette terrible scène : «Heureusement, nous étions dans la cour. Tout d'un coup un obus a explosé. La maison est entièrement endommagée.»

Un deuxième obus a touché une autre maison dans ce village. Kifayet Mammadova, habitante de cette maison, décrit le drame : «Nous étions dans la maison, lorsqu’un incendie a éclaté dans la cour. D’abord, nous n’avons pas compris ce qui était arrivé. Ma nièce et un parent à moi ont été blessés. Ils sont hospitalisés. Je n’arrive toujours pas à m’en remettre.»

Dans le village de Duyerli aussi, il y a des dégâts et des blessés parmi la population civile. Une explosion d’obus dans la cour d’une maison a fait deux blessés. La ville de Terter a aussi subi des tirs, quelques maisons ont été détruites.

Les tirs portés par les Arméniens sur les villages situés assez loin de la zone de combat confirment nettement leur intention de rendre délibérément la situation plus tendue sur la ligne de front en faisant recours à des provocations.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules