POLITIQUE


Le Nakhitchevan : le cessez-le-feu violé par les Arméniens

A+ A

Bakou, 6 avril, AZERTAC

A la suite de la conclusion du cessez-le-feu sur la ligne de contact depuis le 5 avril après midi, les positions de l’armée azerbaïdjanaise situées dans les régions d’Ordoubad, Chahbouz et Babek de la République autonome du Nakhitchevan ont subi des tirs depuis les positions arméniennes.

Les positions des forces armées azerbaïdjanaises situées dans les mêmes régions du Nakhitchevan ont subi, du 5 avril 12h10 au 6 avril 12h56, des tirs venant depuis celles de l’armée arménienne situées dans les régions de Meghri, Sisian et Djermouk de l’Arménie.

L’ennemi a été réduit au silence à la suite des mesures de rétorsion prises par l’armée séparée du Nakhitchevan dans les mêmes directions.

Les unités militaires azerbaïdjanaises situées à Ordoubad ont porté des tirs dévastateurs et ont détruit une installation de génie militaire dans les positions arméniennes opposées.

Les forces armées azerbaïdjanais ont le contrôle de la situation sur la ligne de front.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules