SOCIETE


En mars dernier, 38 personnes ont été arrêtées pour avoir violé la frontière nationale de l’Azerbaïdjan

A+ A

 

Bakou, 12 avril, AZERTAC

Le Service frontalier d’Etat a pris des mesures nécessaires pour la protection des frontières nationales, a poursuivi sa lutte contre la contrebande, l’immigration clandestine, le trafic illicite de drogues.

En mars dernier, 38 personnes, dont 16 Azerbaïdjanais, 7 Bengalis, 4 Ouzbeks, 4 Géorgiens, 3 Nigérians, ainsi qu’un Iranien, un Turc, un Belge et un Moldave ont été arrêtées pour avoir violé les frontières nationales de la République d’Azerbaïdjan.

Pendant cette période, 478 kg 380 gr de drogues ont été saisis, annonce l’AZERTAC citant le Service frontalier d’Etat.

Des mesures sont en cours pour la protection encore plus efficace des frontières nationales de l’Azerbaïdjan.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules