POLITIQUE


Hikmet Hadjiyev : Les démarches de l’administration arménienne deviennent incertaines et dangereuses

A+ A

Bakou, 18 avril, AZERTAC

Le refus démonstratif de la partie arménienne concernant la dépouille du militaire azerbaïdjanais, en dépit de l'accord précédemment conclu, est une nouvelle violation flagrante par Erevan du droit international humanitaire, notamment les normes des Conventions de Genève de 1949 et de leurs protocoles additionnels. C’est ce qu’a déclaré Hikmet Hadjiyev, porte-parole du Ministère des Affaires étrangères.

Hikmet Hadjiyev indique que le régime arménien, loin des valeurs humanistes, transforme les corps des militaires tués sur le champ de bataille en objet de vengeance et de spéculation politique, en commettant des actes de torture et de barbarie sur eux. Des traces de violence similaires ont été découvertes sur les corps des soldats azerbaïdjanais rendus au cours des derniers jours.

A cause de ces actes inhumains de la partie arménienne, plus de 4.000 Azerbaïdjanais faits prisonniers ou pris en otage pendant les opérations militaires dans les années 1991-1994 sont toujours considérés comme portés disparus.

Bien que les organisations internationales exerçant la mission de médiation aient affirmé la présence du corps du militaire azerbaïdjanais dans le côté arménien, elles font preuve d’un silence à la suite du refus d’Erevan, ce qui est impossible à comprendre. Elles devraient prendre une position de principe et claire en ce qui concerne ce genre de questions.

Le porte-parole déclare qu’à la suite de l’échec de la provocation et l’aventure militaires lancées par l’Arménie depuis le 2 avril, Erevan s’est vu une nouvelle fois isolé sur la scène internationale. Et donc, les démarches de l’administration arménienne ayant perdu toute sa crédibilité et confiance auprès de son peuple et la communauté internationale deviennent plus absurdes, incertaines et dangereuses.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules