POLITIQUE


La chaîne turque NTV prépare un reportage dans les terres libérées par l'armée azerbaïdjanaise

A+ A

Bakou, 21 avril, AZERTAC

Une équipe spéciale de la chaîne turque NTV a préparé un reportage dans les territoires libérés que les forces armées azerbaïdjanaises avaient libérés de l'occupation arménienne.

Le reportage parle de la puissance et des succès de l'armée azerbaïdjanaise.

Dans le reportage, préparé par le journaliste bien connu Ahmet Yesiltepe, il s’agît des territoires libérés 24 ans après par l’armée azerbaïdjanaise. Le journaliste s’est rendu dans la zone frontalière via Beylagan. Il a fait savoir que des opérations de déminage étaient menées sur les territoires libérés de l’occupation arménienne. Le reportage fait également référence à l'importance stratégique de la colline dite Lélétépé, libérée de l'occupation par l'armée azerbaïdjanaise.

Le journaliste indique que l'armée azerbaïdjanaise a été équipée d'armes et d'équipements modernes au cours des dernières années. Aujourd’hui, il y a une discipline stricte dans l'armée azerbaïdjanaise dont le moral est élevé. Cela indique que les forces armées azerbaïdjanaises sont entièrement prêts à répondre adéquatement à toute provocation de la partie arménienne.

Ahmet Yesiltepe souligne que l'Azerbaïdjan est avant tout pour le règlement pacifique du conflit. À cette fin, l'Arménie doit retourner les terres occupées. Aujourd'hui, l'armée azerbaïdjanaise est capable de libérer ses terres de l’occupation arménienne.

L'auteur a montré aussi en direct sur la chaîne de télévision NTV ce qu’il voyait sur la ligne de front. Il a noté que le Karabagh est une terre historique de l'Azerbaïdjan. Plus d'un million d’Azerbaïdjanais sont devenus réfugiés et personnes déplacées suite à l'occupation de 20 pour cent du territoire azerbaïdjanais par l'Arménie. Depuis 24 ans ces gens veulent retourner dans leurs foyers. L’auteur a évoqué les quatre résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU concernant le retrait immédiat et inconditionnel des forces armées arméniennes des territoires occupés de l’Azerbaïdjan, marquant que l'Arménie les ignore.

Ahmet Yesiltepe a déclaré une fois de plus avoir vu la puissance de l’armée azerbaïdjanaise.

L'auteur a également ajouté qu’il préparait le reportage sur les travaux réalisés par l’Etat azerbaïdjanais en vue d’améliorer les conditions de vie des réfugiés et des personnes déplacées.

Ce reportage sera diffusé dans les prochains jours.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules