POLITIQUE


L’armée arménienne continue à tirer intensivement sur les localités azerbaïdjanaises VIDEO

A+ A

Bakou, 28 avril, AZERTAC

Malgré l’accord de cessation des hostilités conclu le 5 avril entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie, les unités armées arméniennes ont tiré les 26 et 27 avril sur les positions de l’armée azerbaïdjanaise ainsi que les localités situées non loin de la ligne de contact, en utilisant les armes de gros calibre, les lance-roquettes multiples Grad, l’artillerie et les chars.

Selon les autorités exécutives locales, les forces armées de l’Arménie ont tiré intensivement à des armes de gros calibre, du mercredi 27 à partir de 23h00 au jeudi 28 avril jusqu’à 04h00, sur les localités dans toutes les directions le long du front. A la suite des tirs de l’armée arménienne, 58 maisons, deux écoles rurales et des bâtiments non résidentiels ont été gravement endommagés dans la région de Terter.

Dans la région d’Aghdam, un habitant du village de Tchemenli, Moustafayev Famil, né en 1966, a été tué, 8 civils ont été blessés, dont 4 grièvement. 10 maisons ont été entièrement détruites, 40 maisons endommagées dans 4 villages de la région. Certains bâtiments non résidentiels et des propriétés privées de la population ont été sérieusement endommagés.

Une maison a été incendiée, 2 autres, un bâtiment supplémentaire, des exploitations privées ont subi des dégâts.

A la suite des tirs intensifs des unités militaires arméniennes à partir du 2 avril, au total 97 obus sont tombés dans 34 localités. 3 civils ont été tués dans la région de Terter et deux autres dans la région d’Aghdam, alors que 34 personnes ont été touchées, dont 18 sont d’Aghdam, 8 de Terter, 6 de Goranboy, 1 de Fuzouli et 1 d’Aghdjabédi. De plus, 16 personnes ont été blessées suite aux tirs des forces armées arméniennes après l’accord de cessez-le-feu conclu le 5 avril.

Au total, 457 bâtiments ont été endommagés, dont 109 à Aghdam, 259 à Terter et 85 à Goranboy. 412 bâtiments sur 457 sont des maisons. 82 de ces maisons sont à Aghdam, 248 à Terter, 79 à Goranboy et 3 à Aghdjabédi. 26 maisons ont été entièrement détruites, les autres gravement endommagées. En plus, 98 maisons ont subi des dégâts, 12 autres entièrement détruites après l’accord de cessation des hostilités.

Il a été déterminé que 18 bâtiments non résidentiels, dont les écoles, les établissements médicaux, les écoles maternelles, les centres culturels, ainsi que 27 bâtiments supplémentaires ont subi des dommages graves. 309 têtes de bétail ont été tuées.

Les tirs des forces armées arméniennes ont sérieusement endommagé les terres arables, ainsi que les infrastructures sociales, vertes, de transport et de communication situés non loin de la ligne de contact dans les régions d’Aghdam, Terter, Goranboy, Fuzouli et Aghdjabédi.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules