POLITIQUE


Les Etats-Unis déclarent une fois de plus qu’ils ne reconnaissent pas le soi-disant régime au Haut-Karabagh

A+ A

Washington, 6 mai, AZERTAC

Mark Toner, le porte-parole adjoint du Département d'État, a déclaré, lors d’un briefing tenu le 5 mai, l’attitude de l’administration des Etats-Unis envers le projet de loi du parlement arménien visant à reconnaître l’indépendance de la région du Haut-Karabagh occupée de l’Azerbaïdjan.

M. Toner a souligné que comme la communauté internationale, les Etats-Unis ne reconnaissaient pas l’indépendance du Haut-Karabagh. «Le statut final du Haut-Karabagh ne doit être ratifié que dans le contexte d’un règlement global du conflit. A cette fin, les Etats-Unis appellent les parties à reprendre les négociations», a-t-il expliqué.

Pour rappel, la région du Haut-Karabagh de l’Azerbaïdjan et sept régions avoisinantes ont été occupés en 1992-1994 par les forces armées arméniennes. Plus d’un million d’Azerbaïdjanais ont été contraints de quitter leur foyer natal suite à l’agression arménienne. En avril-novembre 1993, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté les résolutions № 822, 853, 874 et 884 revendiquant le retrait immédiat et inconditionnel des troupes armées arméniennes de ces territoires et la création des conditions favorables pour le retour des personnes déplacées azerbaïdjanaises à leur foyer ancestral. En mars 2008, lors de l’Assemblée générale de l’ONU a été adoptée la résolution №62/243 réaffirmant la position de la communauté internationale fixée dans les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité. Les organismes législatifs de différents pays et organisations internationales ont adopté des décisions exigeant le retrait immédiat des troupes arméniennes des territoires occupés de l’Azerbaïdjan.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules