POLITIQUE


La version arabe de l’AZERTAC figure parmi les sources d’information les plus lues VIDEO

A+ A

Bakou, 11 mai, AZERTAC

Une cérémonie consacrée au 5e anniversaire de la fondation de la section arabe de l’AZERTAC, Agence de presse nationale azerbaïdjanaise, a été organisée mercredi au Centre culturel égyptien.

Les participants de la cérémonie ont d’abord visité la bibliothèque du Centre culturel égyptien.

Le directeur du centre Ahmad Sami qui est aussi attaché d’action culturelle d’Egypte en Azerbaïdjan, a donné des informations sur l'activité de la bibliothèque. Ahmad Sami a fait savoir que la bibliothèque comptait actuellement 9.000 livres en différentes langues. Il a souligné le rôle des médias dans le développement des relations bilatérales entre les pays et les peuples, et a salué le rôle de l’AZERTAC dans ce domaine. Ahmad Sami a dit que le centre était intéressé par l’établissement d’une coopération plus étroite avec l'agence azerbaïdjanaise.

L'ambassadrice d'Egypte en Azerbaïdjan Suzanne Gamil Nouh a qualifié la diffusion des nouvelles en arabe par l’AZERTAC de manifestation du respect pour le monde arabe. L'ambassadrice a salué les relations de haut niveau entre l'Azerbaïdjan et l'Egypte. Elle a abordé les points communs unissant les deux pays et les deux peuples. Elle a également parlé des relations amicales et fraternelles de l’Azerbaïdjan avec tous les pays arabes, marquant que l’AZERTAC apportait une contribution particulière à l'approfondissement de la coopération.

Le directeur général de l’AZERTAC Aslan Aslanov a remercié l'ambassadrice d’Egypte et le directeur du Centre culturel égyptien pour leur assistance dans l'organisation de cette cérémonie. Aslan Aslanov a noté que l’AZERTAC, qui célébrait son 96e anniversaire, diffusait des nouvelles importantes sur la vie de l’Azerbaïdjan en 7 langues. Le directeur général a déclaré que la section arabe de l’agence avait été fondée en 2010 dans le but de fournir régulièrement des nouvelles au public arabophone. M. Aslanov a dit : «L’arabe figure dans le top 10 des langues les plus utilisées dans le monde. Selon les statistiques, environ 200 millions d'internautes sont arabophones, ce qui démontre le rôle de la langue arabe dans la promotion dans le monde des réalités azerbaïdjanaises et des événements socio-politiques survenus dans le pays».

M. Aslanov a indiqué que la version arabe était la plus fréquentée après les versions russe et anglaise de l’agence.

«Depuis le début du rétablissement de notre indépendance, le développement des relations avec les pays du monde islamique et arabe avait figuré parmi les priorités majeures de la politique étrangère menée par le leader national Heydar Aliyev. L’AZERTAC n’épargne, à son tour, aucun effort pour contribuer à apporter un soutien médiatique au développement de ces relations», a noté Aslan Aslanov.

Les ambassadeurs du Maroc et de Palestine en Azerbaïdjan, Hassan Hami et Nasser Abdul Kareem ont salué le rôle de l’AZERTAC dans la sensibilisation des lecteurs arabophones sur les réalités azerbaïdjanaises.

Le président du Fonds international Eurasia Press Umid Mirzayev a noté que l’AZERTAC occupait une place principale parmi les médias nationaux.

Ensuite, les participants de la cérémonie ont visité une exposition de photos reflétant les relations de l'Azerbaïdjan avec le monde arabe, ainsi que le rôle de leader national Heydar Aliyev dans l'établissement de ces relations.

L’ambassadeur de Jordanie en Azerbaïdjan Nasser Ibrahim Muhammad al-Habashneh, le chargé d'affaires d’Algérie Abbes Benmoussat, le chargé d'affaires de Libye Abdalrzak Shakahi, ainsi que les représentants du corps diplomatique arabe ont été présents lors de la cérémonie.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules