CHRONIQUE OFFICIELLE


Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev reçoit une délégation menée par le président de la BERD VIDEO

A+ A

Bakou, 24 mai, AZERTAC

Le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, a reçu mardi une délégation menée par Suma Chakrabarti, président de la Banque européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD).

Le chef de l’Etat azerbaïdjanais a félicité Suma Chakrabarti pour sa réélection à la présidence de la BERD, lui souhaitant des succès dans l’exercice de ses fonctions. Le président Ilham Aliyev s’est dit convaincu que la coopération existant entre l’Azerbaïdjan et la BERD depuis de longues années serait poursuivie avec succès dans l’avenir. Le président de la République a dit que son pays était intéressé par la poursuite de la coopération avec la BERD, marquant que la coopération avec cette banque apporterait sa contribution à la réalisation de différents projets en Azerbaïdjan.

Abordant l’investissement orienté par la BERD au secteur privé, le président Ilham Aliyev l’a expliqué comme une évaluation correcte de la situation dans ce secteur et a dit que cet investissement faisait naître des opportunités financières supplémentaires pour le développement du secteur privé.

Le président Ilham Aliyev a exprimé son espoir que la présente visite en Azerbaïdjan du président de la BERD serait fructueuse.

Suma Chakrabarti a présenté ses remerciements pour le soutien de l’Azerbaïdjan dans sa réélection à la présidence de la BERD. Il a indiqué qu’une coopération réussie se réalisait entre la BERD et l’Azerbaïdjan. Suma Chakrabarti a souligné avec plaisir que le partenariat entre la BERD et l’Azerbaïdjan se renforçait de plus en plus, ajoutant que les investissements faits dans le secteur privé, notamment dans celui non pétrolier s’étaient accrus ces derniers temps. Le président de la BERD a hautement apprécié les réformes économiques menées en Azerbaïdjan.

Suma Chakrabarti a souligné que 70 pour cent de l’investissement fait par la BERD dans l’économie azerbaïdjanaise étaient orientés au secteur privé, notant que 8 projets sur 9, financés par la BERD, appartenaient au secteur non pétrolier.

Lors de l’entretien, les parties ont procédé à un échange de vues sur le développement de la coopération en matière de transport, d’énergie, d’agriculture, de secteur privé et d’entrepreneuriat.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes