CHRONIQUE OFFICIELLE


Le président Ilham Aliyev participe à l’ouverture du Forum économique azerbaïdjano-allemand VIDEO

A+ A

Bakou, 7 juin, AZERTAC

Le Forum économique azerbaïdjno-allemand s’est ouvert le 7 juin à Berlin.

Le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, a participé à l’ouverture du forum.

Le vice-chancelier et le ministre de l’Economie et de l’Energie de la République fédérale d’Allemagne, Sigmar Gabriel, a salué le président azerbaïdjanais avant de s’être félicité de la tenue du forum. Il s’est dit convaincu que les compétitions de la Formule 1 se dérouleraient à haut niveau à Bakou dans quelques jours.

Abordant la portée du projet de Corridor gazier Sud, Sigmar Gabriel l’a qualifié de nouveau projet qui acheminerait les hydrocarbures de la mer Caspienne vers l’Europe. Le vice-chancelier a dit que l’Azerbaïdjan avait obtenu de grandes réussites, marquant qu’il s’était classé, pendant quelques ans consécutifs, à la première place dans le monde pour la croissance économique. Le ministre fédéral de l’Economie et de l’Energie a exprimé sa préoccupation concernant le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh, le plus grand problème auquel l’Azerbaïdjan était confronté, ajoutant qu’un optimisme était né à la suite de la rencontre entre les deux présidents à Vienne.

Le président Ilham Aliyev a pris la parole au forum. Il a dit que l’Allemagne et l’Azerbaïdjan étaient de bons partenaires, menaient un dialogue politique actif. Le chef de l’Etat a dit que les relations avaient un impact sur le développement des liens économiques, faisant savoir que la sécurité et la stabilité étaient importantes pour la croissance de l’économie azerbaïdjanaise. Attirant l’attention sur les affrontements survenus récemment sur la ligne des contacts des armées dans le Haut-Karabagh, le président Ilham Aliyev a souligné que le cessez-le-feu était très fragile, l’Arménie ne pouvait pas contrôler la situation et le statu quo ne pouvait plus durer de cette manière. Mettant l’accent sur la nécessité du retrait de toutes les troupes occupantes des territoires occupés, le président de la République a noté que l’Azerbaïdjan avait vécu 20 ans avant la crise humanitaire à laquelle l’Europe se heurtait ce jour-là à cause du problème des migrations et exprimé son regret face à l’inapplication des sanctions envers l’Arménie pour le non-respect des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies. «Le règlement rapide du conflit servira à la stabilité de la région», a dit le président Ilham Aliyev, notant que l’Azerbaïdjan se développait avec succès en dépit de cette situation difficile. «C’est au redressement de notre pays que nous avons consacré la période du cessez-le-feu avec l’Arménie» a déclaré le président de la République, soulignant que l’Azerbaïdjan jouait un rôle important dans la réalisation des projets énergétiques globaux. Le président Ilham Aliyev a noté que la construction du projet TAP, une branche importante de celui de Corridor gazier Sud, était poursuivie avec succès. Il a indiqué qu’une forte équipe de partenariat pour le projet avait été formée, faisant savoir que l’Union européenne aussi apportait un grand soutien à ces projets. Le président Ilham Aliyev a noté que ce projet qui serait utile à tous les partenaires revêtait une importance cruciale en termes de diversification des sources.

Le chef de l’Etat a dit qu’une attention particulière était accordée au secteur non pétrolier en Azerbaïdjan, marquant que la diversification du potentiel d’exportation, le développement de l’agriculture, des technologies de l’information et de la communication, du secteur des transports figuraient parmi les questions prioritaires.

Le président Ilham Aliyev a exprimé son espoir que le chemin de fer Bakou-Tbilissi-Kars serait mis en service au cours de l’année courante et dit que la construction du plus grand port maritime était en cours à Bakou.

«L’Azerbaïdjan a organisé l’année dernière les premiers Jeux Européens», a souligné le président de la République, ajoutant que le pays accueillerait le Grand Prix d’Europe de Formule 1 au cours du mois courant et la quatrième édition des Jeux de Solidarité islamique en septembre prochain. Le président azerbaïdjanais a indiqué que 2016 avait été déclarée Année du multiculturalisme dans le pays.

«Nous souhaitons voir encore plus d’entreprises allemandes en Azerbaïdjan», a dit le chef de l’Etat, faisant savoir qu’il existait des domaines importants pour la coopération en Azerbaïdjan, se déclarant convaincu que ce forum contribuerait à renforcer encore davantage les liens.

Ensuite, Manfred Grundke, directeur exécutif du groupe d’entreprises Knauf et membre du conseil d’administration du Comité sur les relations économique pour l’Europe orientale, et Samir Akhoundov, chef de la Chambre allemano-azerbaïdjanaise de commerce et d’industrie, ont abordé le développement des liens économiques entre l’Azerbaïdjan et l’Allemagne.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes