POLITIQUE


Il existe d’étroits liens de coopération entre les services des gardes-frontières azerbaïdjanais et suisse

Bakou, 14 juin, AZERTAC

Le Premier ministre de la République d’Azerbaïdjan, Artour Rassizadé, a rencontré ce mardi le général de brigade Jürg Noth, chef du Corps des garde-frontières suisses, en visite dans le pays.

Au cours de la rencontre, des discussions ont été menées entre les parties en vue de renforcer encore plus les liens dans le système de garde-frontières, de perfectionner la base juridique sur la coopération conjointe et d’organiser un échange d’expérience régulier. Les deux parties se sont dites satisfaites des étroits liens de coopération entre les services des gardes-frontières de la Suisse, un des pays les plus développés de l’Europe, et de l’Azerbaïdjan, soulignant que les activités coordonnées pour la lutte contre la criminalité transfrontalière, surtout pour prévenir les migrations illégales, la fraude des stupéfiants et d’autres actions illicites, étaient l’exigence du jour.

Lors de l’entretien, le Premier ministre azerbaïdjanais Artour Rassizadé a donné des informations sur l’occupation des terres azerbaïdjanaises et l’état de plus d’un million d’Azerbaïdjanais expulsés de leur terre natale suite à l’agression militaire de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan, marquant avec regret l’existence du deux poids de deux mesures observé parfois dans le processus de règlement du conflit.

Le colonel-général Eltchin Gouliyev, chef du Service national des gardes-frontières et Commandant des gardes-frontières de l’Azerbaïdjan, a lui aussi été présent à la rencontre, lors de laquelle un large échange de vues a eu lieu sur une série de questions intéressant les deux parties.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules