POLITIQUE


La Maison Blanche appelle à la restitution des territoires occupés par l'Arménie à l'Azerbaïdjan

A+ A

Paris, 15 juin, AZERTAC

Le site francophone www.lelezard.com a publié un article intitulé «La Maison Blanche appelle à la restitution des territoires occupés par l'Arménie à l'Azerbaïdjan ».

L'AZERTAC présente l'article dans son intégralité:

Suite à une pétition visant à obtenir de l'administration Obama « une aide en vue de la libération des territoires azerbaïdjanais occupés par l'Arménie », la Maison Blanche a souligné qu'il était important de « restituer les territoires autour du Haut-Karabakh à l'Azerbaïdjan ».

Dans sa réponse, la Maison Blanche a par ailleurs exhorté l'Arménie et l'Azerbaïdjan à « faire preuve de retenue et entamer immédiatement des négociations en vue d'un règlement global » qui passerait par « une détermination du statut du Haut-Karabakh ».

Elkhan Suleymanov, président de l'Association pour le développement de la société civile en Azerbaïdjan et instigateur de la pétition, s'est félicité de cette réponse mais s'est déclaré déçu par son « caractère vague et évasif ».

Il a souligné que les États-Unis font partie des cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies et co-président le groupe de Minsk de l'OSCE aux côtés de la Russie et de la France, un groupe qui « n'a fait aucun progrès vers la libération des territoires occupés », comme le rappelait la pétition.

« Nous espérions que la Maison Blanche soutiendrait explicitement la résolution récemment adoptée par l'Assemblée parlementaire duConseil de l'Europe (APCE) appelant au retrait immédiat des troupes arméniennes des territoires occupés », a déclaré M. Suleymanov avant d'ajouter que « cela n'a malheureusement pas été le cas ».

Elkhan Suleymanov a déclaré avoir pris note avec satisfaction de l'appel à la restitution des territoires autour du Haut-Karabakh à l'Azerbaïdjan lancé par la Maison Blanche et de l'absence de prise de position de celle-ci en faveur d'une solution séparatiste pour le Haut-Karabakh. « Pour ce qui est du futur statut du Haut-Karabakh, nous notons que son degré d'autonomie locale peut en effet être déterminé, comme cela se fait dans de nombreux pays européens. Le Haut-Karabakh fait et fera toujours partie de l'Azerbaïdjan. »

La région azerbaïdjanaise du Haut-Karabakh et sept provinces environnantes ont été occupées par l'Arménie lors de la période de vide politique qui a suivi la chute de l'Union soviétique. Les combats qui ont repris en avril ont fait des centaines de victimes. En plus de l'APCE, les Nations Unies, le Parlement européen et l'OSCE ont appelé au retrait immédiat et inconditionnel des troupes arméniennes des territoires azerbaïdjanais.

La pétition, qui a recueilli trois fois plus de signatures que nécessaire pour avoir la garantie d'une réponse de la Maison Blanche, exhortait également la Maison Blanche « à contribuer à la prévention d'une catastrophe humanitaire dans la région » du fait des dangers posés par le barrage non entretenu de Sarsang, situé sur le territoire du Haut-Karabakh occupé par l'Arménie.

Dans sa réponse, la Maison Blanche a indiqué qu'elle « continuera à faciliter les discussions liées aux questions humanitaires » et que des experts techniques inspecteront le barrage et se pencheront sur la gestion de l'eau.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules