SPORT


F1 : les pilotes de Toro Rosso sur le tracé de Bakou

A+ A

Bakou, 16 juin, AZERTAC

Les pilotes de la F1 - Kvyat et Sainz ont hâte de rouler dans les rues de Bakou. Ils ont beaucoup travaillé dans le simulateur.

Comme tout le paddock, l’équipe Toro Rosso s’apprête à découvrir le circuit de Bakou. Un circuit en ville différent du profil urbain habituel puisqu’il sera constitué essentiellement de longues lignes droites, pas forcément idéales pour le moteur Ferrari de 2015.

"C’est toujours intéressant de découvrir une destination nouvelle" déclare Daniil Kvyat. "Comme tout circuit en ville, il réclamera beaucoup de travail sur les pédales et la direction. Il faut trouver les ’trucs’ dans notre style de conduite car le pilote a plus de liberté pour passer les virages, avec plusieurs trajectoires. J’ai testé le circuit dans le simulateur, ça me donne une idée globale de ce à quoi je dois m’attendre et ça aide aussi les ingénieurs à établir des réglages de base, mais rien ne remplace l’expérience sur la piste".

"Concernant ce circuit, ce qui impressionne le plus quand on regarde le tracé est cette longue ligne droite qui va du virage 16 au premier virage. En début de tour, on aborde quatre virages successifs à angle droit et après, ça devient très intéressant : on va dans le centre historique de la ville pour ce qui semble être une portion très étroit où il faudra être très précis. C’est également rapide entre les virages 13 et 15 et je pense que le freinage dans ce dernier sera délicat. On prend le virage 16 à 90 degrés et après, on ne freine plus jusqu’à atteindre le premier virage de nouveau. Ce circuit me rappelle un peu le circuit urbain de Valence et ce sera un grand défi pour lequel je suis prêt ! J’espère y voir beaucoup de supporters russes afin d’avoir la foule derrière moi".

Comme son équipier, Carlos Sainz a hâte de découvrir le circuit de ses yeux, bien qu’il ne sache pas trop ce qu’il en sera : "J’ai piloté sur ce circuit plusieurs fois dans le simulateur mais c’est toujours plus incroyable de le vivre en vrai. Les premiers virages sont à angle droit, mais c’est après que ça devient très intéressant. Ça me rappelle le circuit de Macao, surtout entre les virages 7 et 12 qui sont un enchaînement serré, mais aussi par sa longue ligne droite. La vitesse de pointe sera l’une des plus élevées de la saison. Je pense que le virage 15 sera difficile au niveau du freinage. J’espère que ce sera aussi bien qu’à Macao, que je considère comme l’un des meilleurs circuits".

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules