ECONOMIE


La première réunion du Conseil d’administration de la BAII a démarré à Pékin

A+ A

Pékin, 25 juin, AZERTAC

La première réunion du Conseil d’administration de la BAII a démarré à Pékin, capitale chinoise, en présence des délégués venus de 57 pays, de même que des représentants des pays observateurs, des institutions financières internationales et du secteur privé.

Le vice-ministre de l’Economie Niyazi Safarov représente l’Azerbaïdjan à cette réunion.

«Nous croyons que la banque apportera sa contribution au développement et à la coopération régionaux en finançant les projets d’infrastructure en Asie», a annoncé le vice-Premier ministre du Conseil des Affaires d'État, Zhang Gaoli, lors de son intervention inaugurale.

Jin Liqun, président de la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures (BAII), a présenté le rapport sur les travaux effectués par cette institution financière au cours des six premiers mois de l’année courante. Il a fait savoir qu’une décision avait été prise sur l’allocation d’un prêt de 509 millions de dollars pour quatre projets à Bangladesh, en Indonésie, au Tadjikistan et au Pakistan.

Ayant pris la parole à la réunion, le vice-ministre de l’Economie Niyazi Safarov a déclaré que l’Azerbaïdjan était l’un des premiers pays ayant soutenu l’initiative de créer la BAII.

Il a ensuite détaillé les réformes menées en Azerbaïdjan dans le domaine économique, a évoqué les contributions de l’Azerbaïdjan au développement régional, dont l’oléoduc Bakou-Tbilissi-Ceyhan, le gazoduc Bakou-Tbilissi-Erzurum, le corridor gazier Sud, le chemin de fer Bakou-Tbilissi-Kars.

Le vice-ministre a invité la BAII à participer activement dans les projets d’investissement en Azerbaïdjan, notamment dans le secteur privé.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules