POLITIQUE


Jean-François Mancel : «Ce soir, c'est l'amitié franco-azerbaïdjanaise qui a gagné»

A+ A

Paris, 1er juillet, AZERTAC

Lors de la Commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale française, la proposition des députés pro-arméniens de créer une commission d'enquête «chargée d'évaluer les relations politiques, économiques et diplomatiques entre la France et l'Azerbaïdjan» a été jugée «irrecevable» et le projet de résolution a été rejeté.

Jean-François Mancel, président de l’Association des Amis de l’Azerbaïdjan en France, député de l’Assemblée nationale française a salué la décision de l’Assemblée nationale sur l’irrecevabilité et le rejet de la proposition avancée par les députés pro-arméniens et a publié un communiqué sur ce sujet.

L’AZERTAC présente le communiqué de Jean-François Mancel dans son intégralité :

«Je me réjouis de la décision responsable et pertinente de la commission des Affaires Étrangères de l'Assemblée Nationale de rejeter pour irrecevabilité la proposition de résolution du député Rochebloine tendant à créer une commission d'enquête sur les relations entre la France et l'Azerbaïdjan. Il s'agissait de salir par tous les moyens les excellentes relations diplomatiques existant entre la France et l'Azerbaïdjan et les liens profonds d'amitié entre nos deux peuples.

La commission des Affaires Étrangères a décidé de créer une mission d'information sur le Haut Karabakh qui permettra de démontrer objectivement les justes revendications de l'Azerbaïdjan sur ce territoire occupé par l'Arménie. Monsieur Rochebloine a été le seul membre de sa commission à voter pour sa proposition de résolution et bizarrement, n'a pas voté pour la mission d'information sans doute parce qu'elle ne répondait pas à sa systématique vindicte contre l'Azerbaïdjan.

Ce soir, c'est l'amitié franco-azerbaïdjanaise qui a gagné».

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules