ECONOMIE


La BERD envisage d’allouer des fonds pour la construction du gazoduc TAP

A+ A

Bakou, 26 juillet, AZERTAC

La Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) envisage d’allouer des fonds pour la construction du gazoduc Transadriatique (TAP) qui vise à acheminer le gaz naturel azerbaïdjanais vers l’Europe. C’est ce qu’a annoncé le président de la BERD Suma Chakrabarti pendant la rencontre avec le Premier ministre albanais Edi Rama.

İl a fait savoir que la construction de ce gazoduc avait une grande importance du point de vue de la contribution à la sécurité énergétique de la région. «La BERD a lancé des négociations pour allouer directement 500 millions d’euros et 1 milliard d’euros de crédit syndiqué grâce par les banques commerciales», a-t-il précisé.

Le gazoduc transadriatique, long d'environ 871 km, se joindra au gazoduc transanatolien (TANAP) à Kipoi, village grec situé à la frontière turco-grecque. Le projet TAP prévoit l'acheminement du gaz extrait du gisement de Chahdeniz-2 vers le Sud de l'Italie, ensuite vers l'Europe de l'Ouest, via la Grèce et l'Albanie en passant à travers la mer Adriatique. La capacité initiale du TAP, qui sera mis en service en 2020, sera de 10 milliards de m3 par an et devrait atteindre au plus tard 20 milliards de m3.

Les actionnaires du projet TAP sont : BP (20 %), la SOCAR (20 %), l'entreprise norvégienne Statoil (20 %), la Belge Fluxys (19 %), l'Espagnole Enagás (16 %) et la Suisse Axpo (5 %).

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules