POLITIQUE


Un séminaire sur les aspects juridiques du conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan à la Haye

A+ A

La Haye, 27 juillet, AZERTAC

Un séminaire au sujet des aspects juridiques du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh a eu lieu dans les locaux de l’ambassade d’Azerbaïdjan aux Pays-Bas, en présence des juristes britanniques, français, belges, canadiens, italiens, russes, turcs, brésiliens etc.

Les participants du séminaire ont d’abord été informés sur le développement socio-économique global en Azerbaïdjan, les travaux d’édification en cours dans le pays. Ils ont ensuite été mis au courant de l’histoire, des aspects juridiques du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh.

Un cinquième du territoire de l’Azerbaïdjan a été occupé, un citoyen azerbaïdjanais sur neuf est devenu réfugié et personne déplacée suite à ce conflit qui dure depuis plus de 20 ans. L’Arménie porte la responsabilité pour avoir déclenché une guerre non déclarée contre l’Azerbaïdjan, occupé le territoire azerbaïdjanais en recourant à la force, mené un nettoyage ethnique contre les Azerbaïdjanais et commis des crimes graves au cours du conflit. La position de l’Azerbaïdjan concernant le règlement du conflit a été portée à l’attention.

Les participants ont été informés que l’Arménie violait régulièrement le régime de cessez-le-feu, la présence illégale des forces arméniennes dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan était une menace pour la paix et la stabilité dans la région, la communauté internationale condamnaient l’occupation des territoires azerbaïdjanais et revendiquait le retrait immédiat et inconditionnel des troupes arméniennes de ces régions.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules